Everblaze (Gardiens des Cités Perdues #3), par Shannon Messenger

Everblaze Shannon Messenger

Résumé

Voilà plusieurs semaines que Sophie Foster n’a plus aucune nouvelle du Cygne Noir, l’organisation clandestine qui l’a créée. Si elle se sent abandonnée, la jeune Télépathe redoute surtout qu’un traître n’ait infiltré leurs rangs. Pourtant, elle a bien vite d’autres chats à fouetter : un mystérieux traqueur est découvert sur Silveny l’alicorne, Vertina, le miroir spectral de Jolie, refuse obstinément de révéler ce qu’elle sait, et le Conseil ordonne à Sophie de guérir Fintan, le Pyrokinésiste à l’esprit brisé, malgré l’immense menace qu’il représente…
Toujours accompagnée de Keefe, Dex, Fitz et Biana, la jeune fille est entraînée dans un tourbillon de révélations et de rebondissements… à tel point que, déterminée à démasquer les rebelles qui menacent les Cités perdues, elle va commettre un terrible faux pas, et conduire les elfes au bord de la guerre !

Genre

Middle-Grade – Fantaisie


Ce que j’en ai pensé

Dans ma quête de la parfaite série Middle Grade pour combler le vide laisser par Rick Riordan je suis tombé sur la saga Keeper of the Lost Cities. Comme vous le savez (ou pas d’ailleurs), j’ai mis prêt d’un an pour découvrir le premier tome qui trainait dans ma PAL. Mais ensuite je ne pouvais plus m’arrêter (retrouvez ma chronique des deux premiers tomes ici).

Sans surprise, j’ai donc très vite replongé dans le monde des Cités Perdues avec ce troisième tome, Everblaze. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que je l’ai dévoré… Alors, oui j’étais en « readathon » et donc j’allais forcément lire beaucoup ce jour-là. Mais je pense honnêtement que ce livre était idéal pour l’occasion. En effet, une fois lancée je ne pouvais plus m’arrêter de lire.

“But . . . I know your heart was in the right place—even if your brain had clearly gone on vacation for the afternoon.” 

J’avais dit, après ma lecture des deux premiers livres dans la saga que celle-ci promettais d’être épique. Everblaze n’a fait que confirmer cette intuition, en offrant une histoire intense et palpitante. On découvre au fil des pages et des livres un univers de plus en plus complexe et une intrigue pleine de mystères. On pense découvrir des réponses mais celles-ci soulèvent finalement des dizaines de nouvelles questions.

Que l’on n’aille pas me dire que les livres jeunesse sont simples, prévisibles et boring ! Au contraire, je vais de surprise en surprise avec cette saga. Je dois même dire que ce troisième livre touche à des thèmes bien plus complexes et profonds que ce que l’on attend typiquement d’un middle grade. De plus, les révélations de ce tome m’ont vraiment surprise et je n’ai aucune idée de ce qui m’attends dans le tome quatre.

“The right road is rarely the easy road. And no war is ever fought without casualties.”

Ensuite, le personnage de Sophie continue d’évoluer et de gagner en maturité, ce que j’apprécie beaucoup. Il en va de même pour les autres personnages, et on voit dans ce livre une vraie cohésion de groupe se former. Cet esprit de groupe m’avait un peu manqué dans le début de la série mais je pense que cela était pour le mieux… En effet on a ainsi un groupe uni et crédible, avec des amitiés fortes et forgées par le temps et les épreuves. Je pense que cette unité sera mise à rude épreuve à la suite et qu’il était donc important de la voir naitre dans un premier temps.

Bien sûr, je suis toujours aussi fan de Keefe, et même peut-être encore plus après Everblaze. Fitz a également su me charmé dans ce tome, après m’avoir un peu gonflé dans Exile. Quant à Dex, je dois dire qu’il n’est pas mon chouchou et que, même si je comprends ses décisions, il me semble être le personnage le moins mature du groupe. Mais la vraie surprise de ce livre, ce fut Bianca qui m’avait jusque là laissé de marbre et que j’ai adoré dans ce tome. C’est un personnage lumineux et très courageuse… J’ai hâte de voir ce que l’auteure lui réserve pour la suite.

“Because our family doesn’t decide who we are. WE decide who we are. Believe me, it drives my parents crazy. And sometimes, that’s the only thought that gets me through the day.” 

Enfin, Everblaze tournait beaucoup autour du thème de la famille. Qu’est-ce qui fait une famille ? Peut-on choisir sa famille ? Notre famille nous définit-elle ? Un thème abordé avec brio dans ce livre. J’aime tout particulièrement la relation de Sophie avec ses parents adoptif et une scène en particulier m’a (légèrement) fait pleurer. Le contraste entre cette famille naissante et celle de Keefe était particulièrement intéressant.

Bref, vous l’aurez compris, je suis très très fan de cette saga. J’ai bien évidemment craqué pour l’ensemble des livres de la saga qui ornent désormais ma bibliothèque. Je ne pense pas qu’ils traineront très longtemps dans ma PAL !

Ma note

5/5


Le point VO/VF

Si vous souhaitez lire de la fantaisie en VO, le niveau middle grade est le plus accessible… Avec un niveau solide et un peu de temps vous devriez pouvoir lire cette série en anglais. Mais si vous préféré la VF, pas de soucis puisque tous les tomes sont déjà traduit en français chez Lumen. Certains sont même disponibles en poche chez PKJ.

Gaëlle

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.