A la place du coeur (Saison #1), Arnaud Cathrine

a la place du coeurRésumé

Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu’une chose : à la fin de l’année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient. Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un “plus si affinités”.
Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule. Le premier amour s’annonce et la perspective obsédante de la “première fois”. Sauf que le lendemain, c’est la France qui bascule à son tour : deux terroristes forcent l’entrée du journal Charlie Hebdo et font onze victimes…

Genre

Contemporain – Young Adult


Ce que j’en ai pensé

Je dois bien avouer que je ne sais pas trop par où commencer avec cette chronique. Avant ma lecture j’avais entendu de tout : certains avis très positifs et d’autres absolument négatifs. Bref, A la place du coeur ne fait pas réellement l’unanimité. En ce qui me concerne, j’avais tout de même très envie d’aimer ce livre dont le sujet me touche beaucoup. Finalement je ressors de cette lecture avec un avis mitigé.

Ainsi, par certains aspects, j’ai beaucoup aimé ce livre. D’abord les thèmes abordés sont clairement la force du roman. Trois ans plus tard, impossible de ne pas être complètement retourné par cette plongé au coeur de l’horreur. Et le parallèle entre l’espoir d’un amour naissant et l’effroi des attentants est très intéressant.

De plus, à travers ce roman, l’auteur aborde de nombreux sujets sensibles et d’actualité. Du racisme à la montée du FN en passant par les effets malsains des chaines d’info en continu, tout est traité avec beaucoup de justesse. Les réactions et discussions semblent réelles… Le genre de conversation que l’on a tous pu entendre au moins une fois.

« C’est dans l’espoir qu’on donne le meilleur »

Ensuite je dois dire que la fin à beaucoup aidé à améliorer mon opinion du livre. En effet la conclusion à réussi à me prendre par surprise et à me toucher. Et donc, malgré un début difficile et un roman loin du coup de coeur, j’ai tout de même apprécié ma lecture de A la place du coeur.

Cependant, je me dois de revenir sur certains points qui m’ont posés problème. D’abord, l’écriture, avec laquelle je n’ai pas du tout accrochée. Je l’ai trouvé très (trop) simple et précipitée. Bien sûr l’histoire se déroule sur une très courte période de temps, mais pour autant j’ai eu l’impression que tout allait beaucoup trop vite.

J’ai également eu beaucoup de mal à m’attacher aux personnages… Qu’il s’agisse de Caumes ou du reste des personnages, aucun n’a réellement retenu mon attention. Il faut dire qu’on les connait finalement assez peu, et qu’ils se limitent à quelques traits de caractères à la limite de la caricature.

Ainsi, Caumes est un ado obsédé (sérieusement pour un si petit livre, il y a beaucoup trop de références à ses hormones en ébulition) et Esther est la fille cool et militante. Dès lors, il est assez difficile de se sentir impliqué dans leur histoire, qui m’a totalement laissée de marbre.

« On avait pas l’âge, putain. […] J’ai dix-sept ans, la vie devant moi et de la mort partout. »

En conclusion, A la place du coeur est pour moi un livre plein de potentiel avec un sujet fascinant mais qui ne fait que gratter la surface de cette histoire. Malgré l’écriture simple et les personnages plats, j’ai apprécié la seconde partie du roman et je pense donner une chance au reste de la série.

Ma note

3/5


Le point VO/VF

A la place du coeur est un roman français publié chez Collection R… aucun problème côté VO donc 😉 .

Bonnes Lectures,

Gaëlle

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.