Les Belles (Les Belles #1), par Dhonielle Clayton

Les belles dhonielle clayton - chronique sur lebookcorner.comRésumé 

Dans le monde opulent d’Orléans, les gens naissent gris, ils naissent condamnés, et seules les Belles peuvent, grâce à leur talent, les transformer et les rendre beaux. En tant que Belle, Camélia Beauregard est presque une déesse dans cet univers où triomphe le culte des apparences.
Or Camélia ne veut pas se contenter d’être une Belle. Elle rêve de devenir la favorite choisie par la reine d’Orléans pour s’occuper de la famille royale et d’être reconnue comme la plus douée du pays. Mais une fois Camélia et ses soeurs Belles arrivées à la cour, il s’avère que la position de favorite tient davantage du cauchemar. Derrière les ors du palais, les noirs secrets pullulent…

Genre

Fantasy – Young Adult


Ce que j’en ai pensé

Je viens juste de finir ce roman, et le moins que l’on puisse dire c’est que je ne m’attendais pas à ça. Honnêtement, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. J’avais beaucoup entendu parlé de ce roman depuis sa sortie en VO et j’étais assez curieuse de le découvrir. Pour autant, j’avais réussi à éviter au maximum les détails de l’histoire et j’en suis ravie.

J’ai donc plongé dans Les Belles sans trop en savoir, et j’ai rapidement été happée par l’univers très riche imaginé par l’auteure. Le monde des Belles ne ressemble à rien que j’ai pu lire auparavant. En effet, il est unique et complexe. Et surtout, je sais qu’on n’a simplement gratté la surface dans ce premier tome. Rien que pour ça, je suis curieuse de lire la suite.

Dans ce roman, ce que j’ai le plus aimé c’est l’intrigue. Bien sûr le démarrage est un peu lent, mais c’est nécessaire pour planter le décor et les premiers éléments de l’histoire. Une fois le roman lancé, on passe d’un rebondissement à l’autre et ça monte crescendo jusqu’à un final haletant.

“Lies are as dangerous as a sword. They can cut to the bone.”

J’ai également adoré détester les antagonistes de ce roman. Je ne donnerais pas de nom, car découvrir d’où vient la menace fait partie intégrante de ce livre, mais ça fait bien longtemps que je n’avais pas vu antagoniste aussi vicieux et tordu. Il n’y a pas de bonne intrigue sans un bon méchant, et de ce côté Les Belles est parfaitement réussi.

Cependant, je ne peux pas dire que Les Belles est un coup de coeur. En effet, j’ai eu tout au long du roman une relation amour/haine avec Camille. Ses attitudes et ses réactions parfois puériles et agaçantes m’ont grandement agacée. Mais sur la fin j’ai enfin aperçue une évolution dans le bon sens pour ce personnages. Côté personnage d’ailleurs, j’aurais aimé connaitre un peu plus les soeurs de Camille, surtout Edel que j’ai adoré. J’aime également beaucoup Rémy et je suis curieuse de voir comment évolura ce personnage par la suite.

Enfin, je n’ai pas du tout accrochée à la touche de romance que l’auteure à voulu ajouter à ce roman. Pourtant, je suis généralement bon public pour ce genre de chose. Mais là, cela semblait forcé et je n’ai pas réussi à y croire. L’intrigue n’avait pas besoin de ça pour être palpitante.

En conclusion, j’ai passé un très bon moment en lisant ce roman et si le résumé vous intrigue, je vous invite à le découvrir par vous même. Pour ma part, j’attendrais sagement de découvrir la suite d’ici un an.

Ma note

4/5


Le point VO/VF

J’ai reçu ce roman dans le cadre de mon partenariat avec Collection R, je l’ai donc lu en VF. Alors je ne peux pas vraiment vous donner mon opinion sur le niveau de lecture en anglais. Si vous avez lu Les Belles en Vo, n’hésitez pas à me donner votre avis dans les commentaires.

Bonnes Lectures,

Gaëlle

1 commentaire sur “Les Belles (Les Belles #1), par Dhonielle Clayton

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.