Phobos⁴ (Phobos #4), par Victor Dixen

PHOBOS 4Résumé 

Lancement des chaînes des pionniers dans 3 secondes… 2 secondes… 1 seconde…

Ils peinent à reprendre leurs marques. Ils sont les derniers survivants du programme Genesis. Après avoir traversé un désert de solitude, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.

Elle peine à reprendre son souffle. Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les honneurs et les caméras. Le danger planant sur la planète bleue est-il vaincu pour toujours ? Les secrets hantant la planète rouge sont-ils enfouis à jamais ? Et si, d’un bout à l’autre du système solaire, tout pouvait basculer à nouveau ?

Même si l’angoisse mène au bord de l’asphyxie, il est trop tôt pour respirer.

Genre

Science Fiction – Young Adult 


Ce que j’en ai pensé

Un an après ma lecture de Phobos 3 et ma première rencontre avec l’auteur, cette année j’ai pu enfin découvrir la conclusion de cette série que j’adore depuis plusieurs années. Avant cela j’ai eu la chance de rencontrer à nouveau l’auteur autour d’un petit dejeuner organisé pas la Collection R (encore merci d’ailleurs si vous passez par là 💕). J’avais déjà hâte de lire ce roman, et notre brève conversation m’a confirmé qu’il me fallait le lire au plus vite.

Sans plus attendre je me suis alors plongée dans ma lecture, et j’ai encore une fois été transportée dans l’univers de Phobos 🚀. Je dois dire que j’avais de grandes attentes pour ce livre. En effet, vous le savez sûrement, un dernier tome est pour moi extrèmement important et j’en attends toujours beaucoup. De plus, j’avais déjà entendu quelques avis mitigés sur cet ultime tome, mais je voulais me faire mon propre avis.

Eh bien, personnellement, j’ai adoré ma lecture et je suis globalement satisfaite de cette conclusion. J’ai beaucoup aimé la structure de ce tome, autour des différentes chaines des candidates. Ainsi, après les évènements du tome trois, je ne voyais pas comment il allait être possible de garder le format télévisuel de ce roman. Mais Dixen a su trouver un moyen, et qui plus est un moyen nous permettant de mieux connaître les pionnières.

“Seul les tendres sont vraiments forts”

De plus, il se passe beaucoup de choses dans ce livre, et pour la plupart je n’ai rien vu venir. L’histoire va de rebondissements en révélations, jusqu’aux ultimes chapitres que j’ai dévorés en retenant mon souffle. Bien sûr, je ne rentrerais pas dans les détails, car spoiler c’est le mal 😉.

Si je devais faire un petit reproche à ce roman, il s’agirait de petits soucis de rythme. Par moment, ma lecture m’a semblée trainer un peu. Mais cela n’est pas grand chose, et il s’agit peut être aussi du temps qu’il m’a fallut pour me replonger dans cet univers, un an après l’avoir quitté.

Enfin, je dois tout de même dire que quelques questions restent en suspens après la dernière pages de Phobos 4. Mais il est assez facile pour le lecteur de s’imaginer ce qui se passe après. Et je ne suis pas du tout sortie de ma lecture frustée, mais au contraire vraiment satisfaite de cette conclusion.

Bref, j’ai passé un super moment en apesanteur avec Phobos 4, et je vous recommande vivement de découvrir le programme Génesis si ce n’est déjà fait.

Ma note:

4.5/5


Le point VO/VF

Pas de problème ici, puisque Victor Dixen est un auteur francophone, publié chez Collection R. Vous n’avez donc aucune excuse !

Bonnes Lectures,

Gaëlle

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.