History Is All You Left Me, par Adam Silvera

History Is All You Left MeRésumé: When Griffin’s first love and ex-boyfriend, Theo, dies in a drowning accident, his universe implodes. Even though Theo had moved to California for college and started seeing Jackson, Griffin never doubted Theo would come back to him when the time was right. But now, the future he’s been imagining for himself has gone far off course.

To make things worse, the only person who truly understands his heartache is Jackson. But no matter how much they open up to each other, Griffin’s downward spiral continues. He’s losing himself in his obsessive compulsions and destructive choices, and the secrets he’s been keeping are tearing him apart.

If Griffin is ever to rebuild his future, he must first confront his history, every last heartbreaking piece in the puzzle of his life.

Genre: Young Adult – Contemporain – Romance


Ce que j’en ai pensé: History Is All You Left Me est un livre puissant et poignant. Une histoire d’amour, de deuil, de tolérance, qui traite de thèmes difficiles avec brio. Je savais avant même de commencer ma lecture que je m’embarquais dans un livre qui allait me briser le coeur et me faire pleurer toutes les larmes de mon corps.

Sans surprise, j’étais donc en larmes après 20 pages. Et je ne vous parle pas juste d’avoir les yeux humides. Non, non. Je vous parle de sanglots et d’être obligée de reposer le livre pour reprendre mes esprits.

“I’m sorry, but please don’t be mad at me for reliving all of it. History is all you left me.”

J’ai adoré rencontrer Griffin et Theo. Surtout, j’ai aimé voir leur histoire naitre et grandir, tout en sachant ce qui les attendait à la fin. Et j’ai particulièrement été touchée par Griffin, ses TOCs et sa fragilité. Il m’a semblé très réel, car très humain et imparfait.

Theo aussi est imparfait, et c’est quelque chose que j’ai beaucoup aimé, car il est tellement facile de mettre les morts sur un piédestal. En montrant les erreurs et les défauts de Theo, Silvera le rend beaucoup plus humain et touchant.

Jackson est peut-être le personnage qui m’a le moins touchée, j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à lui. Mais je dois bien dire que dans certaines scènes il m’a émue.

“Puzzles are sort of like life because you can mess up and rebuild later, and you’re likely smarter the next time around.”

Ceci étant dit, je ne suis pas sortie de cette lecture complètement satisfaite. Ne vous méprenez pas, j’ai adoré History Is All You Left Me. Mais il m’a manqué quelque chose, je ne sais pas exactement quoi. J’attendais peut-être trop de ce livre. Ou bien était-ce le timing qui n’était pas bon (j’étais assez occupée et j’ai donc lu par à-coups) ?

Je pense que la fin était un peu précipitée, surtout comparée aux premiers chapitres qui étaient si poignants et forts. Mais je dois bien dire que Silvera a su me surprendre avec la conclusion de ce livre. Et je pense très vite me lancer dans ses autres livres, pour vivre encore plus de montagnes russes émotionnelles.

Ma note: 4/5


Le point VO/VF: J’espère réellement que Silvera sera bientôt traduit en français, pour que les lecteurs VF puisse le découvrir. En attendant, je recommande d’avoir lu un ou deux autres contemporains en VO avec de vous lancer dans History Is All You Left Me.

Bonnes Lectures,

Gaëlle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *