Viens on s’aime par Morgane Moncomble

Viens on s'aimeRésumé: Beaucoup s’accordent à dire que l’amitié fille-garçon n’existe pas, débat qui continue de faire couler beaucoup d’encre. Et pour cause ! Dès que Loan et Violette se sont rencontrés, ça a été un véritable coup de foudre platonique. À cette époque, Loan était en couple avec Lucie depuis quatre ans, si bien qu’il n’avait d’yeux que pour elle.

Mais seulement un an plus tard, beaucoup de choses ont changées : Loan est un homme abattu depuis que sa petite-amie l’a quitté. Quant à Violette, elle commence tout juste une idylle avec le beau Clément, un étudiant en école de commerce qui ne la laisse pas indifférente – chose que Loan se surprend à détester.

Alors quand sa meilleure amie, encore vierge, le supplie de la dépuceler avant de passer à l’acte avec Clément, il hésite. La proposition de Violette sent la mauvaise idée à plein nez… mais après tout, il ne s’agit que d’une fois. Rien qu’une.
Pas vrai ?

Genre: Contemporain – New Adult


Ce que j’en ai pensé: Par où commencer ? Peut être par dire un énorme BRAVO à Morgane pour ce petit bijou (et non, Morgane, je ne dis pas juste ça parce que je t’adore 😘).

Viens on s’aime, c’est l’équilibre parfait entre la romance et l’amitié, entre les rires et les larmes. C’est un roman qui mélange à la perfection les enjeux individuels de chaque personnage et les enjeux de groupe et de couple. C’est aussi (et surtout) un livre très bien écrit, qui se lit tout seul. Ça peut paraître simple, mais c’est loin d’être une évidence. Surtout quand le roman mélange différents points de vue et différents temps narratifs.

Les flashbacks sont en effet parfaitement maitrisés et ajoutent une dose de mystère à cette romance pas comme les autres. Ils permettent aussi d’éviter les longueurs sans jamais perdre le lecteur. Quant au double points de vue, c’est généralement quelque chose que j’adore, quand c’est bien fait. Et là, c’est très bien fait. Loan et Violette ont des « voix » très différentes, des personnalités bien distinctes. Du coup, on sait toujours dans quel point de vue on est.

«Violette… Violette est un ovni»

En parlant de Loan et Violette, je suis bien évidement à 100% fans d’eux. Et j’aime surtout Violette. J’aime sa maladresse, son humour noir et sa tendance à ne pas penser avant de parler. Les personnages secondaires sont eux aussi au top et je les ai adorés. Ils sont peut être « secondaires », mais ils sont centraux dans ce roman. Je souhaite d’ailleurs lancer une pétition pour un spin-off (je pose ça là, c’est tout 😏).

Si j’avais un (tout petit) reproche à faire à ce livre, celà concernerait la naissance de la relation entre Loan et Violette. Je m’explique : on comprend très vite qu’ils sont meilleurs amis, mais j’aurais aimé en savoir un peu plus sur la naissance de cette amitié. Cette amitié si rapide, si belle et si intense, j’aurais voulu la voir naître un peu plus.

Enfin, je dois dire merci à Morgane pour cette épilogue 🙌. Parce que vous le savez surement, mon plus gros problème avec les contemporains, c’est la fin. Elle est souvent précipitée et je voudrais toujours un chapitre de plus pour voir « l’après ». Dans Viens on s’aime, j’ai eu une fin réellement satisfaisante et qui m’a même fait verser ma petite larme.

Vous l’aurez compris, je vous recommande très fortement de lire cette petite pépite (si ce n’est pas déjà fait). Quant à moi, j’attends avec impatiente de pouvoir vous chroniquer un autre roman de Morgane Moncomble (très bientôt je l’espère).

Ma note: 5/5


Le point VO/VF: Ma jolie Morgane étant française, il n’y a pas grand chose à dire ici ! Alors vous n’avez aucune excuse… il ne vous reste qu’à lire Viens on s’aime.

Bonnes Lectures,

Gaëlle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *