The Serpent’s Shadow (Kane Chronicles #3), par Rick Riordan

The Serpent's ShadowRésumé: La pyramide de Thot est en train de céder sous les assauts d’Apophis. Bientôt, Rê, le dieu du soleil, sera sans protection et le monde plongera dans les ténèbres pour l’éternité. Carter et Sadie Kane ont une dernière chance pour empêcher le désastre. Une chose qu’aucun magicien n’a osé tenter avant eux : détruire le serpent en s’attaquant à son ombre.

Genre: Jeunesse – Fantaisie – Mythologie


Ce que j’en ai pensé: Je ne le répèterais jamais assez, mais j’adore Rick Riordan ♥ ! Et comme tous ses autres livres, j’ai adoré The Serpent’s Shadow. A l’image des deux premiers tomes de cette trilogie (revues ici et ici), ce livre est fun, captivant et palpitant.

Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que pour moi la conclusion d’une série est crutiale et j’en attends toujours beaucoup. Une conclusion peut soit cimenter mon amour pour cette série ou bien me laisser un goût amer. Alors, forcément,  j’attendais beaucoup de The Serpent’s Shadow en tant que dernier tome.

Et bien (sans surprise),  j’ai trouvé cette conclusion très réussie. D’une part l’action reste intense et prenante, et le livre apporte une véritable fin à l’arc narratif lancé dans le premier tome. De l’autre, l’auteur trouve tout de même le temps d’inclure des moments plus léger et une bonne dose d’humour. Du coup, le livre se lit tout seul et on ne veut plus le reposer.

“Maybe—just maybe—Sadie had my best interests at heart. (I just caught her making faces at me, so maybe not.)”

Au début de série, j’avais parlé du fait que j’avais du mal à m’attacher aux personnages. Et même si je pense toujours que les personnages de Kane Chronicles sont moins forts que ceux des autres séries de Riordan, je dois dire que je les aime beaucoup plus maintenant. Sadie s’est tout particulièrement fait une place dans mon coeur grâce à son humour, son sarcasme et son côté bad-ass.

Enfin, Riordan réussi à conclure la série tout en laissant la porte ouverte à une éventuelle suite. Je pense qu’il reste encore plein de choses à explorer dans la mythologie egyptienne, et si il propose un spin-off un jour je répondrais présente.

Bref, si vous aimez l’aventure, la mythologie et les romans plein d’humour, allez lire The Kane Chronicles (et vous m’en donnerez des nouvelles 😉 ).

Ma note: 4.5/5


Le point VO/VF: Vous pouvez retrouver toute la trilogie The Kane Chronicles chez Albin Michel dans la collection Wiz ou chez Le Livre de Poche. Et côté VO, s’agissant d’un roman jeunesse, il est parfaitement accessible avec un niveau d’anglais correct.

Bonnes Lectures,

Gaëlle

1 commentaire sur “The Serpent’s Shadow (Kane Chronicles #3), par Rick Riordan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *