The Winner’s Kiss (The Winner’s Curse #3), par Marie Rutkoski

The Winner's Kiss - Marie Rutkoski - Le Book CornerRésumé: War has begun. Arin is in the thick of it with untrustworthy new allies and the empire as his enemy. Though he has convinced himself that he no longer loves Kestrel, Arin hasn’t forgotten her, or how she became exactly the kind of person he has always despised. She cared more for the empire than she did for the lives of innocent people—and certainly more than she did for him.
At least, that’s what he thinks.
In the frozen north, Kestrel is a prisoner in a brutal work camp. As she searches desperately for a way to escape, she wishes Arin could know what she sacrificed for him. She wishes she could make the empire pay for what they’ve done to her.
But no one gets what they want just by wishing.

Genre: Young Adult – Fantasy


Ce que j’en ai pensé: Il m’a fallut bien longtemps avant d’enfin lire la conclusion de cette série. Pourtant The Winner’s Crime, le tome deux, se terminait sur un cliffhanger qui ne pouvait que donner envie de lire le troisième. Seulement voilà, entre temps beaucoup de livres que j’attendais depuis des mois voir même des années sont sortis et sont devenus ma priorité. C’est donc ce mois-ci que j’ai enfin décidé de lire The Winner’s Kiss, et mon ressenti est plutôt mitigé.

J’ai en effet beaucoup aimé l’histoire dans son ensemble et surtout ce dernier tome offre une véritable conclusion à cette trilogie. Cependant, j’ai eu beaucoup de mal à lire ce livre qui me semblait ne pas en finir. La plume de l’auteur, certes très belle et imagée, m’a plus souvent fait sortir de ce livre qu’elle ne m’y a plongé. Le moindre élément d’intrigue, qu’il s’agisse d’une scène d’action ou d’un dialogue, est développé, sculpté et complexifié jusqu’à l’être trop.

J’apprécie les romans qui offrent une belle écriture mais quand toutes les phrases sont travaillées pour être les plus belles possible, cela manque cruellement de fraîcheur. Et quand chaque passage essaye d’être mémorable, les moments forts sont simplement moins impactants.

Il est également possible que le moment de ma lecture n’était pas le bon. Et peut-être aurais-je mieux apprécié The Winner’s Kiss à un autre moment. D’autant plus que, si je regarde uniquement le fond, et que j’oublie la forme, ce troisième tome offre une magnifique conclusion à l’histoire commencée dans The Winner’s Curse.

J’aime les tournants pris par cette série au fil des pages et l’évolution des personnages m’a vraiment convaincue. Le parcours de Kestrel dans ce livre m’a beaucoup émue, car elle commence ce tome brisée et à un long chemin à parcourir pour redevenir la femme forte que l’on connait. Quant à Arin, il reste un personnage formidable et touchant que j’avais envie de protéger tout au long du roman.

De plus, le dernier acte de ce tome a vraiment su me tenir en haleine, notamment grâce au double point de vue qui est parfaitement maitrisé. Et bien que certaines questions reste sans réponse, l’auteure nous offre une véritable conclusion.

Pour conclure, je vous recommande cette série. En effet, même si je regrette certaines longueurs et une écriture plus complexe que nécessaire à mon goût, l’histoire n’en reste pas moins magnifique, et surtout unique. Je pense que c’est ce que j’aime le plus dans cet univers, c’est qu’il ne ressemble à aucun autre.

Ma note: 3/5


Le point VO/VF: La maison d’édition française Lumen a déjà publié le premier tome sous le titre The Curse. Le second, The Crime, sortira en Septembre prochain. Comme mentionné dans cette chronique, la plume de Marie Rutkoski est loin d’être simple, je recommande donc un solide niveau d’anglais pour pouvoir lire ce roman en VO.

Bonnes Lectures,

Gaëlle

1 commentaire sur “The Winner’s Kiss (The Winner’s Curse #3), par Marie Rutkoski

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *