The Ruby Circle (Bloodlines #6), par Richelle Mead

Résumé (VO): Their forbidden romance exposed, Sydney and Adrian find themselves facing the wrath of both the Alchemists and the Moroi in this electrifying conclusion to Richelle Mead’s bestselling Bloodlines series.
When the life of someone they both love is put on the line, Sydney risks everything to hunt down a deadly former nemesis. Meanwhile, she and Adrian becomes enmeshed in a puzzle that could hold the key to a shocking secret about spirit magic, a secret that could shake the entire Moroi world and alter their lives forever.
Don’t miss their unforgettable final chapter…

Genre: Young Adult – Urban Fantasy


Ce que j’en ai pensé: J’ai commencé à lire cette série de six livres en début d’année et je suis bien contente de l’avoir fait. C’était un série fabuleuse et un excellent spin-off de Vampire Academy. Si vous hésitez à lire cette série, je vous recommande vraiment de le faire. 

Ce que j’aime le plus dans les livres de Richelle Mead, c’est que son écriture est absolument addictive. Chaque fois que je me décide à lire l’un de ses livres, je ne peux plus le poser. Et The Ruby Circle n’a pas fait exception.

En commençant The Ruby Circle j’avais de grandes attentes, et j’étais un peu inquiète de lire la conclusion. En effet, contrairement à Vampire Academy, je savais que ce dernier tome était vraiment le dernier. Alors je voulais une vraie conclusion satisfaisante. Et c’est exactement ce que j’ai eu. The Ruby Circle était un dernier tome fabuleux, et bien qu’un peu court à mon goût, j’y ai trouvé tout ce que je voulais.

Je dois dire que dans ce livre je n’ai rien vu venir. Plusieurs des points de l’intrigue m’ont complètement pris par surprise. En démarrant la série, il était impossible de savoir jusqu’où l’auteure allait nous mener. Je ne rentrerais pas dans les détails dans cet article pour ne spoiler personne. Mais si vous souhaitez en parler, les commentaires sont là !

Ce livre, tous comme les autres, était pleins de rebondissements et très palpitant ainsi que plein d’humour. Dans ce dernier tome on peut aussi vraiment admirer l’évolution de chaque personnage et je peux maintenant vous dire que j’aime Adrian Ivashkov de tout mon petit cœur.

On va être honnête, je ne serais pas contre l’idée d’un nouveau spin-off dans cet univers. Mais en attendant, The Ruby Circle m’a apporté la conclusion qu’il me fallait pour terminer cette saga.

Retrouvez les chroniques des autres tomes ici:

Bloodlines Golden LilyIndigo Spell & Fiery HeartSilver Shadows

Ma note: 4.25/5


Le point VO/VF: Comme j’ai pu le dire dans mes chroniques des tomes précédents, la saga n’est malheureusement pas traduite… Mais, elle reste très accessible avec un niveau d’anglais correct.

Bonnes Lectures,

Gaëlle

1 commentaire sur “The Ruby Circle (Bloodlines #6), par Richelle Mead

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *