The Red Pyramid (Kane Chronicles #1), par Rick Riordan

Résumé: Sadie et Carter Kane découvrent que les pharaons ne sont pas tous morts et enterrés. Leurs dieux non plus. Eux-mêmes sont les descendants de puissants magiciens, les seuls à pouvoir empêcher Seth, le dieu du chaos, de revenir sur terre. Pour cela, il leur faut accepter une aide inattendue. La déesse Isis s’installe dans l’esprit de Sadie, tandis qu’Horus, le fils d’Osiris, vit en Carter. Accompagnés par ces alliés un peu encombrants, les deux héros commencent alors la traque de Seth, le dieu de la Pyramide rouge.

Genre: Fantasy – Jeunesse – Mythologie


Ce que j’en ai pensé: Si vous me suivez depuis un moment vous le savez surement, j’adore Rick Riordan. Et, après avoir lu les Héros de l’Olympe l’année dernière, je continue cette année à rattraper mon retard sur les séries de l’auteur. J’ai donc récemment lu The Red Pyramid, le premier tome de la trilogie Kane Chronicles inspirée par les mythes égyptiens.

J’étais très curieuse de découvrir ce livre, notamment car c’est la série la moins connue de l’auteur. Et sans grande surprise, je l’ai beaucoup aimé. Riordan maitrise parfaitement l’art de développer des romans pleins d’action et d’humour, extrêmement divertissants. Et si vous avez aimé ses autres livres, je vous conseille vivement de lire The Red Pyramid.

J’ai particulièrement adoré découvrir ce nouvel univers autour de la mythologie égyptienne. C’est un sujet que je ne connaissais pas du tout, contrairement à la mythologie grecque ou nordique. Dans un premier temps, j’étais donc un peu perdue. Et il m’a fallu plus longtemps que d’habitude pour rentrer dans le roman. Mais l’auteur est très pédagogue, probablement car il a enseigné pendant des années, et j’ai l’impression d’avoir appris beaucoup avec cette lecture. Encore plus important, je pense qu’il reste beaucoup d’éléments à développer ce qui promet de belles choses pour la suite.

Le format de ce livre est également très intéressant. Il s’agit en effet d’une retranscription d’un audio enregistré par les deux personnages principaux Sadie et Carter. Le mystère derrière la raison de cet enregistrement ajoute un enjeu captivant et l’audio permet de mieux connaitre les protagonistes. Je suis assez curieuse d’ailleurs de découvrir si les tomes suivants reprendront le même format.

Concernant les personnages, il m’a évidemment fallu quelque temps pour apprendre à les connaître. Mon principal problème est qu’ils ne sont pas aussi attachants que Percy ou Magnus. Mais je dois bien admettre que dans la deuxième moitié du livre, j’ai commencé à m’attacher à eux ainsi qu’aux personnages secondaires. Il m’a juste fallut un peu plus de temps. De plus, le frère et la soeur ont en théorie 14 et 12 ans mais j’ai bien eu du mal à y croire. Tant dans leurs actions que dans leurs paroles ils m’ont paru bien plus âgés.

En bref, j’ai beaucoup apprécié ma lecture de The Red Pyramid. J’y ai retrouvé tout ce que j’aime dans les romans de Rick Riordan, et j’ai vraiment hâte de découvrir la suite.

Ma note: 4.25/5


Le point VO/VF: Vous pouvez retrouver The Red Pyramid et le reste de la trilogie chez Albin Michel dans la collection Wiz ou chez Le Livre de Poche. Et côté VO, s’agissant d’un roman jeunesse, il est parfaitement accessible avec un niveau d’anglais correct.

Bonnes Lectures,

Gaëlle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *