A Conjuring of Light (Shades of Magic #3), par V.E. Schwab

Résumé: Witness the fate of beloved heroes – and enemies.
THE BALANCE OF POWER HAS FINALLY TIPPED…
The precarious equilibrium among four Londons has reached its breaking point. Once brimming with the red vivacity of magic, darkness casts a shadow over the Maresh Empire, leaving a space for another London to rise.

Genre: Fantasy


Ce que j’en ai pensé: A Conjuring of Light était l’un des lires que j’attendais le plus cette année. Normal, pour cette série que j’adore. Et dans l’ensemble, ce livre fut à la hauteur de mes attentes.

L’univers créé par Schwab est l’un de mes aspects préférés de cette série. L’idée des quatre Londres parallèles – Gris, Rouge, Blanc et Noir- est purement brillante. Le monde qu’elle a imaginé est tellement riche et vivant qu’on y plonge immédiatement. J’aime tellement cet univers que j’adorerais y retourner, peut-être sur un prequel, avant la chute du Londres Noir.

J’ai également adoré l’action dans ce livre. Pour moi, des trois tomes, c’est A Conjuring of Light qui est le meilleur de ce point de vue. Certaines scènes d’action étaient vraiment épiques, et j’ai plusieurs fois retenu mon souffle. Les enjeux de ce dernier livre étaient également plus important que jamais, ce qui est logique pour un dernier tome. Et même si certaines scènes ont pour moi ralentit le rythme c’était dans l’ensemble une lecture exaltante et palpitante.

En plus de tout ça, les personnages créés par l’auteure sont fascinants, touchants et on peut facilement s’identifier à chacun d’entre eux. Dans A Conjuring of Light, on les découvre plus en détails. On va plus en profondeur et c’est quelque chose que j’ai vraiment apprécié. J’ai particulièrement adoré l’histoire d’Alucard. Et plus que tout, j’aime que ces personnages ne sont ni noirs ni blancs. Ils ne sont pas parfaits, ils font des erreurs, et ont une part d’ombre. Sur ce point, l’arc narratif d’Holland dans ce troisième livre est vraiment réussi. J’ai adoré la conclusion apportée par Schwab à son histoire.

Ce qui m’amène à l’un de mes problèmes concernant ce livre: la conclusion. S’agissant du troisième et dernier tome de la série Shades of Magic, j’attendais beaucoup de ce livre en termes de conclusion. Malheureusement, sur plusieurs aspects, je suis restée sur ma faim. Certes l’histoire principale est conclue avec brio dans ce final épique. Mais, plusieurs questions restent sans réponse, et j’ai eu l’impression qu’il manquait quelque chose. Je n’irai pas plus en détails, pour éviter tout spoilers, mais je peux dire qu’en terminant ce livre j’étais légèrement frustrée.

Malgré tout, la série Shades of Magic reste un incontournable pour tous les amoureux de la fantasy. Et je sais que cette série restera dans mon coeur pour longtemps.

Ma note: 4.25/5


Le point VO/VF: Même si la série n’est pas encore disponible en VF, ce n’est qu’une question de temps puisque Lumen a acheté la trilogie pour la publier en français. Le premier tome devrait bientôt débarquer, et le reste de la série suivra très sûrement. Pour ceux qui veulent tenter l’aventure en anglais, attention le niveau de langue est plutôt élevé et la plume de l’auteure plutôt dense… pas idéal pour les débutants donc !

Bonnes Lectures,

Gaëlle

1 commentaire sur “A Conjuring of Light (Shades of Magic #3), par V.E. Schwab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *