The Winner’s Crime (The Winner’s Curse #2), par Marie Rutkoski

The Winner's Crime - VF / VO - Le Book CornerRésumé: Fille du plus célèbre général d’un empire conquérant, Kestrel n’a que deux choix devant elle : s’enrôler dans l’armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n’est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la  » malédiction du vainqueur  » : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise.
Elle ignore encore qu’elle est loin, bien loin, d’avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l’esclave, Arin, et comprend qu’il n’est pas qui il paraît… Mais ce qu’elle soupçonne n’est qu’une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.
Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ?

Genre: Young Adult – Fantasy


Ce que j’en ai pensé: Après ma lecture de The Winner’s Curse, je ne sais pas pourquoi j’ai laissé la série de côté depuis plusieurs mois. Mais, il y a quelques semaines j’ai enfin commencé ma lecture de The Winner’s Crime, en lecture commune avec ma jolie Audrey. Et je suis bien contente d’avoir enfin repris ma lecture de cette série, car le moins que l’on puisse dire c’est que ce fut intense.

Quand il s’agit d’une trilogie, j’ai toujours peur du « syndrome du deuxième tome »: celui qui ne sert pas à grand chose et qui parait sans fin. Avec The Winner’s Crime, je n’ai pas du tout eu ce problème: ce second tome est au contraire très rythmé, bourré d’action et de plot-twists. La fin, m’a particulièrement laissée sans voix.. mais pour comprendre pourquoi, il faut le lire !

Ce que j’ai le plus aimé dans le livre c’est le développement des personnages: tant Kestrel qu’Arin ont beaucoup évolué au fil des deux premiers tomes et j’ai hâte de découvrir ce que l’avenir leur réserve. De plus, dans The Winner’s Crime, les enjeux passe au niveau supérieur. Il ne s’agit plus simplement de la vie et de l’avenir de nos deux protagonistes. L’avenir de tout un peuple est en péril et nous promet un troisième tome des plus épiques.

J’admire également beaucoup la plume de l’auteure qui a un talent pour faire monter la tension,et nous faire frôler la crise cardiaque, notamment car elle alterne entre le point de vue des deux personnages et joue sur ce que les personnages ignorent. L’action dans ce second tome est donc beaucoup liée à une tension psychologique et à des jeux de manipulation, et j’ai adoré. 

Malgré mon admiration pour la plume de l’auteur, sa gestion du temps à parfois perturbée ma lecture. Si il est agréable de voir un second tome qui ne traîne pas la patte, j’ai parfois eu du mal à réellement saisir l’évolution de l’intrigue tant celle-ci progressais vite. De plus, certaines métaphore m’ont parfois perdue, mais rien de bien méchant. Et je pense que cela est principalement dû à ma lecture via audiobook.  

En conclusion, j’ai passé un très bon moment en lisant The Winner’s Crime et j’ai hâte de découvrir la conclusion de cette trilogie. 

Ma note: 4.25/5


Le point VO/VF: Pour le coup, je déconseille vraiment de vous lancer dans la lecture en anglais de cette série si vous n’êtes pas déjà à l’aise avec la lecture VO. Mais pas d’inquiétude, depuis peu et grâce à Lumen, la série est dispo en VF, ou tout du moins le premier tome sous le titre de The Curse.  

Bonnes Lectures,

Gaëlle

2 commentaires sur “The Winner’s Crime (The Winner’s Curse #2), par Marie Rutkoski

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *