Finding Audrey, par Sophie Kinsella

Finding Audrey - Sophie Kinsella - VF / VO - Le Book CornerRésumé: Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres.
Ça, c’était avant.
Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie
d’un oeil nouveau : celui de la caméra.
Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d’une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde…

Genre: Young Adult – Contemporain – Romance


Ce que j’en ai pensé:  J’ai découvert Sophie Kinsella quand j’étais encore au collège, elle fait partie de ces auteurs qui m’ont donné goût à la lecture. A la sortie de ce nouveau roman, son premier roman YA, elle a beaucoup fait parler d’elle et j’avais vraiment envie de comprendre pourquoi. Finding Audrey, c’est le premier roman de Kinsella que j’ai lu depuis au moins 3 ans, et c’est aussi le premier roman que j’ai lu après une petite pause forcée pour les études. Et j’ai vraiment passé un très bon moment en lisant Finding Audrey.

Ce livre, c’était une véritable bouffée d’air frais ! J’ai adoré retrouver l’écriture fluide et légère de l’auteure, c’est exactement ce qu’il me fallait pour me remettre doucement à lire. Le livre, malgré les thèmes difficiles qu’il aborde, parvient à être léger et plein d’humour. Je me suis retrouvée plusieurs fois à éclater de rire ou tout simplement à sourire face aux actions et réactions des personnages.

Ces personnages justement, ils sont pour moi la force du roman. En effet, ils sont tellement faillibles, imparfaits et tout simplement vrais qu’il est impossible de ne pas s’attacher à eux. Alors bien sûr on s’attache très vite à Audrey, notre narratrice, mais également à sa mère et à son frère dont les scènes ne manquaient jamais de me faire hurler de rire. Linus est également un personnage très attachant, que l’on découvre au fur et à mesure et qui trouve rapidement sa place dans l’histoire. En bref, ils sont le coeur de l’histoire et rien que pour ça Finding Audrey vaut le détour.

Mais la raison pour laquelle il ne faut vraiment pas passer à côté de ce livre ce sont les thèmes qu’il traite. Je le mentionnait plus haut, il s’agit de thème difficile: dépression, anxiété sociale, crise familiale… Autant de thèmes qui ne sont pas assez abordés en Young Adult et que moi même je n’ai pas l’habitude de lire. Je n’ai pas suffisamment de recul sur le sujet pour prétendre évaluer la façon dont il est traité. Ce que je peux vous dire en revanche c’est que la situation d’Audrey m’a émue et touchée et que certains éléments ont véritablement fait écho en moi. Alors je vous recommande vivement de donner une chance à ce livre, ne serait-ce que pour découvrir ces thèmes encore trop rares dans les romans.

Enfin, je veux rapidement venir sur un problème que j’ai eu avec ce livre, un problème mineur sommes toutes, mais qui explique la note. Sans vraiment pouvoir mettre le doigt sur le pourquoi du comment, je suis ressortie de ma lecture un peu frustrée, comme s’il manquait quelque chose. Je trouve que le roman manque d’une certaine façon de profondeur, qu’il est un peu précipité, en conséquence de quoi je garde l’impression d’avoir juste gratté la surface. 

Ma note: 4/5


Le point VO/VF: Ce roman, c’est typiquement le genre de roman qu’il vous faut si vous voulez tenter l’expérience de la lecture en VO. L’écriture est simple et accessible, et le vocabulaire n’est pas compliqué puisque le roman est écrit du point de vue d’un jeune personnage. Et si la lecture en anglais ne vous intéresse pas, sachez que le roman est disponible en VF chez Pocket Jeunesse sous le titre de Audrey Retrouvée

Bonnes Lectures,

Gaëlle

1 commentaire sur “Finding Audrey, par Sophie Kinsella

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *