Mes Lectures – Bilan Février 2017

 02-fevrier1.497 pages en Février, et seulement quatre livres…

C’est peu par rapport au mois précédent mais je suis quand même fière de moi ! Et puis surtout il ne s’agit que de bonnes lectures et il a même un joli coup de coeur. 


This Savage Song (Monbsters of Verity #1) – Victoria Schwab

Editions: Greenwillow Books 

Nombre de pages: 427

Genre: Fantasy / Young Adult

Résumé: Kate Harker wants to be as ruthless as her father. After five years and six boarding schools, she’s finally going home to prove that she can be.
August Flynn wants to be human. But he isn’t. He’s a monster, one that can steal souls with a song. He’s one of the three most powerful monsters in a city overrun with them. His own father’s secret weapon.
Their city is divided. Their city is crumbling.
Kate and August are the only two who see both sides, the only two who could do something.
But how do you decide to be a hero or a villain when it’s hard to tell which is which?

Note et avis: 5/5 – J’ai adoré The Savage Song, ce fut un énorme coup de coeur et j’ai vraiment hâte de découvrir la suite en Juin prochain. La plume de l’auteure est comme toujours sublime, l’univers délicieusement sombre, et les personnages purement fascinants. 


Red Queen (Red Queen #1) – Victoria Aveyard

Editions: Harper Teen

Nombres de pages: 383

Genre:  Fantasy / Young Adult 

Résumé : Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon. Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.

Note et avis: 4/5 – J’ai vraiment beaucoup aimé ce premier tome dans un série qui semble prometteuse. Les revues sur internet, parfois mitigées, m’inquiétais un peu mais finalement j’ai trouvé Red Queen captivant. L’univers et les règles qui l’entoure m’ont particulièrement intéressée. Et après avoir fini ce premier tome, il me faut la suite ! 


Half-Blood (The Covenant Series #1) – Jennifer L. Armentrout

Editions: Spencer Hill Press

Nombres de pages: 281

Genre: Young Adult /

Résumé: The Hematoi descend from the unions of gods and mortals, and the children of two Hematoi pure bloods have godlike powers. Children of Hematoi and mortals–well, not so much. Half-bloods only have two options: become trained Sentinels who hunt and kill daimons or become servants in the homes of the pures.
Seventeen-year-old Alexandria would rather risk her life fighting than waste it scrubbing toilets, but she may end up slumming it anyway. There are several rules that students at the Covenant must follow. Alex has problems with them all, but especially rule #1:Relationships between pures and halfs are forbidden. Unfortunately, she’s crushing hard on the totally hot pure-blood Aiden. But falling for Aiden isn’t her biggest problem–staying alive long enough to graduate the Covenant and become a Sentinel is.
If she fails in her duty, she faces a future worse than death or slavery: being turned into a daimon, and being hunted by Aiden. And that would kind of suck.

Notes et avis: 4/5 – J’avais vraiment hâte de lire du Jennifer L. Armentrout à nouveau, après le coup de coeur de Lux j’attendais beaucoup de Half-Blood. De l’action, de la romance et des plot-twists inattendus… ce livre ne m’a pas déçu. C’est du YA dans tout ce qu’il y a de plus classique et addictif et c’est exactement ça que j’aime.


The Winner’s Crime (The Winner Curse #2) – Marie Rutkoski

Editions: Bloomsbury

Nombres de pages: 406

Genre:  Urban Fantasy / Young Adult

Résumé (Tome 1):  Gagner peut être la pire des malédictions…
Fille du plus célèbre général d’un empire conquérant, Kestrel n’a que deux choix devant elle : s’enrôler dans l’armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n’est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la « malédiction du vainqueur » : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise.
Elle ignore encore qu’elle est loin, bien loin, d’avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l’esclave, Arin, et comprend qu’il n’est pas qui il paraît… Mais ce qu’elle soupçonne n’est qu’une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.
Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.

Notes et avis: 4.5/5 – Whoua ! J’avais vraiment adoré le premier tome de cette trilogie, et j’espérais beaucoup de cette suite. L’auteure relève le challenge haut la main, avec une suite épique qui m’a fait passer par des montagnes russes d’émotions. Je ne savais jamais où l’histoire allait, et je n’ai presque rien vu venir… Promis je vous en reparle très vite !


 Voilà c’est tout pour ce mois-ci, j’espère pouvoir rapidement vous proposer des chroniques détaillées pour chacun de ces livres. Et vous, qu’avez-vous lu en Février ?

Bonnes Lectures,

Gaëlle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *