The Chemist, par Stephenie Meyer

img_0656Résumé: Dans l’une des agences les plus secrètes du gouvernement américain, Alex est appelée « La chimiste » pour sa capacité hors normes à savoir faire parler les criminels. Mais détentrice d’informations trop confidentielles, l’agence va vouloir sa mort et vite…
Après quelques mois, son ancien responsable lui offre la chance d’effacer la cible qu’elle a dans son dos. Une dernière mission, une dernière trahison ? Elle se prépare au combat le plus difficile de sa vie, mais un homme que tout devrait éloigner d’elle va bouleverser toutes les logiques, toutes ses certitudes… Comment alors survivre à une chasse à l’homme quand on n’est plus seule à devoir se protéger ?

Comme certains d’entre vous l’on peut être vu sur Instagram, j’ai dans un premier temps eu du mal à me lancer dans ce roman. Les trois premiers chapitres furent laborieux pour moi, j’avançais presque page par page, ayant du mal à lire plus de quelques pages à la fois. J’ai eu du mal à comprendre la raison de ce blocage dans un premier temps, ce qui me frustrait encore plus, mais maintenant que j’ai fini le roman et que j’ai pu prendre un peu de recul j’y voit plus clair. Au début de ce roman il a fallu que je m’habitue au style, qui est donc très différent de ce que je lis d’habitude. En outre, dans un premier temps, on en sait très peu sur notre personnage principal qui change constamment d’identité. Pour cette raison, j’ai mis très longtemps avant de vraiment m’attacher à ce personnage. Je sais que cela est voulu, pour autant ça m’a freiné dans ma lecture.

Cependant, une fois ce passage difficile passé, c’est à dire une fois que l’histoire est vraiment lancée et surtout que les autres personnages sont introduits, j’ai réellement passer un bon moment avec The Chemist. L’histoire est bien menée et prenante, tant du côté de l’action que de la romance. L’action est crédible et palpitante, et j’ai particulièrement aimé les scènes d’action qui sont très bien décrites et que j’arrivais parfaitement à visualiser. L’auteure parvient à trouver un équilibre entre scènes d’action et moment plus calmes, propices au développement des personnages. D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé l’évolution de notre héroïne au contact des autres personnages.

Malgré un début difficile et quelques longueurs, The Chemist m’a permis de découvrir un genre nouveau et offre une histoire palpitante et rondement menée par Stephenie Meyer qui réussit son comeback !


Bonnes lectures,

Gaëlle

3 commentaires sur “The Chemist, par Stephenie Meyer

  1. The Chemist me tente depuis sa sortie, et lire ta chronique m’a un peu rassurée. Comme toi je n’ai encore jamais lu de roman d’adulte et encore moins du policier, donc j’appréhende un peu le jour où je vais me décider à me lancer. Comme je sais que j’ai plus ou moins les mêmes goûts que toi, je pense que j’apprécierai également ce nouveau livre de Stephenie Meyer. J’ai plus qu’à me décider de me jeter à l’eau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *