Empire of Storms (Throne of Glass #5), par Sarah J. Maas

Résumé (tome 1) : Le royaume d’Adarlan, d’où toute magie a été bannie, est gouverné d’une main ferme par un roi tyrannique. Keleana, membre de la secte des Assassins et opposée au pouvoir du roi, est emprisonnée dans les mines de sel d’Endovier depuis plus d’un an.
Pour gagner sa liberté, Keleana doit représenter le prince Dorian dans un tournoi à mort dont l’unique survivant devra servir le roi pendant 4 ans. Mais les concurrents, l’un après l’autre, sont éliminés de façon mystérieuse et Keleana sent son tour venir. Manifestement, d’obscures forces magiques ressurgissent dans l’ombre de la cité et la jeune Assassineuse va devoir leurs faire face…
Heureusement, elle pourra compter sur l’aide de deux hommes : son entraîneur, le beau capitaine Chaol, et le prince Dorian en personne, qui sont tous deux tombés amoureux d’elle. Et dont les charmes ne la laissent pas indifférente… 

Genre: Fantasy / Retelling / New Adult

Ce que j’en ai pensé: Cela fait plus d’un mois que j’ai terminé Empire of Storms mais honnêtement je n’étais pas capable de vous en parler de façon rationnelle plus tôt. Il va également être très compliqué pour moi de vous donnez mon avis en détails sans vous spoiler. Pour toutes ces raisons j’ai longtemps hésité à écrire cette chronique mais je me devais de la faire. Cette chronique risque donc d’être très générale, et je ne parlerai pas des personnages dans le détail car vous dire qui à survécu jusque là serait vous spoiler. Alors c’est parti !

Depuis le temps vous connaissez sûrement mon amour pour Sarah J. Maas et tout ce qu’elle écrit, en particulier pour la série Throne of Glass. Et bien, Empire of Storms fut sans grande surprise largement à la hauteur de cette série qui est l’une de mes préférées. C’est bien simple il s’agit d’une de mes lectures préférées de l’année. On retrouve dans ce cinquième tome tout ce que j’aime depuis le début de cette série: des personnages bad-ass et ultra attachants auxquels on peut vraiment s’identifier, un arc narratif incroyable et haletant dont les multiples rebondissements ne vous laisseront pas indemne et un univers complexe, fascinant et magnifiquement développé par l’auteur au fil de la série.

A l’image de son univers qui s’est étendu et s’est complexifié de tome en tome, c’est l’ensemble de la série qui s’est transformé et c’est en lisant Empire of Storms que j’ai vraiment pris conscience de l’évolution de ce monde depuis le premier tome. Peut-être est-ce du au fait que j’ai enchaîné la lecture des quatre premiers tomes, toujours est-il qu’en prenant un peu plus de recul sur cette série je me rends compte du travail titanesque réalisé par l’auteur pour passer de Throne of Glass à Empire of Storms. Le tour de force de Sarah J.Maas c’est que malgré l’expansion de l’univers et l’arrivée de plusieurs nouveaux personnages, elle ne perd pas le lecteur ni l’essence de son histoire, à savoir Celeana Sardothien, son combat, son amour des siens, et la flamme qui brûle en elle. Et son sarcasme à tout épreuve, off course !

Il me semble avoir dit dans mon article sur la série que celle-ci s’améliore de tome en tome, et même si cela semblait impossible après la pépite qu’est Queen of Shadows, Empire of Storms ne déroge pas à la règle et continue d’emmener cette série toujours plus haut. Difficile d’imaginer que l’auteur puisse frapper encore plus fort avec le dernier tome, mais j’ai depuis longtemps compris que rien n’est impossible pour Sarah J. Maas. 

 Ma note: 6/5


Le point VO/VF: Vous pouvez retrouver les trois premiers tomes de la série chez La Martinnière mais à ce jour il semblerait que la maison d’édition n’a pas prévue de publier la suite de la série. Dommage pour les lecteurs francophones, même si je n’étais pas fan de la traduction. En ce qui concerne la lecture VO, s’agissant de high fantasy, je recommande d’avoir un niveau solide de lecture en anglais.

Bonnes Lectures, 

Gaëlle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *