Six of Crows (Six of Crows #1), par Leigh Bardugo.

Six of Crows - Leigh Bardugo - VF / VO - Le Book CornerGenre: Fantasy / Young Adult

Résumé: Ketterdam Quartier du Barrel : une ville grouillante de malfrats où tout s’achète si on y met le prix. Ce principe, personne ne l’a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « les Mains Sales ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d’élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques. Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde s ils ne s’entre-tuent pas avant…


Ce que j’en ai pensé: Six of Crows avait fait un sacré buzz lors de sa sortie VO. L’avis était plutôt unanime: c’est un livre aussi réussi à l’extérieur qu’à l’intérieur. Je suis bien obligée de vous dire qu’effectivement ce livre est à la hauteur de ses louanges ! J’ai passé un super moment en lisant ce livre. J’ai certes eu besoin d’un peu de temps pour rentrer dans l’histoire, mais je pense que le problème vient principalement de moi. Depuis ma lecture d’ACOMAF, je souffre en effet d’une mini panne de lecture, raison pour laquelle je mets pas mal de temps à lire en ce moment.

Bref, malgré ce léger contre temps j’ai fini par plonger dans l’histoire et j’ai dévoré la deuxième moitié presque d’une traite. J’attendais beaucoup de ce livre, notamment à cause du buzz qui l’entoure et je n’ai pas été déçue. J’ai tellement tout aimé dans ce livre que je suis incapable de vous dire ce que j’ai aimé le plus: les personnages, l’écriture ou la mission. C’est probablement le mélange de tout ça qui m’a séduite. Les personnages d’abord sont tous fascinants et pleins de secrets. Ils ont clairement tous une part d’ombre, plus importante chez certains que chez d’autres, et sont tous très différents. Mais finalement ils sont complémentaires et forment une équipe éclectique qui fonctionne parfaitement. Je me suis immédiatement attaché à certains personnages comme Inej ou Jesper mais même ceux que j’aimais moins au début on fini par me séduire, à l’image de Wylan ou Matthias. Et puis il y a Kaz. Un personnage particulièrement sombre, brutal et sans pitié mais que l’on aime malgré tout car l’auteure est très doué. six-of-crows1

En effet, l’auteure nous dévoile peu à peu plus d’informations concernant ces six personnages, au travers de nombreux flashbacks. Et au fur et à mesure qu’on apprend à mieux connaître et à mieux comprendre ces personnages, on s’attache forcément à eux et les enjeux de ce casse de l’impossible n’est sont que plus important.

Je parle d’un casse de l’impossible car c’est bien là le coeur de l’histoire: pour devenir riche, et potentiellement sauver le monde, nos six héros doivent réussir l’impossible: infiltrer un palais impénétrable, récupérer l’objet de leur mission et s’échapper en vie. Je n’avais jamais lu ce genre d’histoire centrée autour d’un casse et je craignais que la majorité du livre soit assez plate pour finalement assister à un casse dans les cents dernières pages. Mais pas du tout. Au contraire, l’action démarre très rapidement et, même si l’on discerne clairement la construction classique du récit en trois phases, le choix de l’auteur de ne pas trop s’attarder sur les personnages dans un premier temps pour en découvrir plus au fur et à mesure paye. En effet, cela permet de se lancer rapidement dans l’action et les rebondissements.

L’auteur joue également beaucoup du point de vue multiple, l’histoire étant racontée du point de vu de nos six anti-héros. C’est peut-être la meilleur utilisation de cela que j’ai lu à ce jour. En effet, Leigh Bardugo nous fait rapidement comprendre que nous lecteurs, à l’image de la plupart des personnages n’avons pas toutes les cartes en mains. Ainsi, Kaz aime à compartimenter l’information et les cinq autres personnages ne savent jamais vraiment tout, et nous non plus. En conséquence on se pose perpétuellement des questions, on doute, on s’inquiète et, à coup de flashbacks et de changement de point de vu, on assemble petit à petit les pièces du puzzle. Cet élément, ainsi que l’idée d’un casse de l’impossible m’a beaucoup fait penser aux films Oceans, particulièrement le second, que j’adore.

Je ne vous en dirait pas plus sur Six of Crows car je recommande vraiment de plonger dans ce livre sans trop en savoir. En tout cas il est certain que j’attends impatiemment la suite et fin de cette duologie, Crooked Kingdom, qui sortira en Octobre prochain. 

Ma note: 5/5


Le point VO/VF: Six of Crows vient juste de sortir en français chez les éditions Milan qui ont d’ailleurs fait un travail fabuleux: la couverture est magnifique ! Et si vous n’êtes pas très à l’aise en anglais, je recommande de rester sur la version VF, le niveau de langue VO étant un peu élevé. 

Bonnes Lectures,

Gaëlle

9 commentaires sur “Six of Crows (Six of Crows #1), par Leigh Bardugo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *