A Gathering of Shadows (ADSOM #2), par V.E. Schwab.

Genre:  Fantasy 

Résumé (tome 1): Kell est l’un des derniers Voyageurs – des magiciens avec l’habilité rare et convoitée de passer entre les univers parallèles – en tant que tel, il peut choisir où il atterrit. 

Il y a le Londres Gris, sale et ennuyeux, sans magie, gouverné par le roi Georges au bord de la démence. Il y a le Londres Rouge, où la vie et la magie sont vibrantes, et où ma dynastie Maresh gouverne sur un empire florissant. Le Londres Blanc, dirigé par quiconque parvient à prendre le pouvoir par la force, un lieu où les gens se battent pour contrôler une magie fuyante qui draine la ville de sa force vitale. Et jadis, il y avait le Londres Noir… Mais plus personne n’en parle désormais.


Ce que j’en ai pensé: Vous le savez peut-être déjà, j’avais adoré ma lecture du premier tome dans cette série, à savoir A Darker Shade of Magic. Plus que tout j’étais fascinée par l’univers magique très complexe créé par l’auteur et par ses personnages mystérieux et plutôt sombres.

tumblr_o445ctVYvq1qg243ho1_500Dans ce second tome, on prend les même et on recommence ! L’univers, qui continue à se développer reste tout aussi intrigant et, à travers la plume de l’auteure, l’immersion est complète. Quand aux personnages, toujours aussi sombres et captivants, ils deviennent encore plus intéressants puisqu’il doivent gérer, chacun à leur manière, les conséquences des événements du premier tome. De plus dans ce second opus nous découvrons énormément de nouveau personnages plus où moins importants mais un seul ressort vraiment; j’ai nommé Alucard Emery, CAPTAIN Alucard Emery ! J’adore ce personnage ! Il est drôle, charismatique, puissant et bien sûr mystérieux ! C’est à travers le personnage de Lila qu’on le rencontre et leurs interactions ainsi que leur relation étaient fabuleuse à lire. Ce que j’aimerai pour le dernier tome, A Conjuring Of Light, ce sont des chapitres avec le point de vu d’Alucard… on croise les doigts ! 

05c734bc470cb71aa55c9707d4790a35Ce second tome permet également de continuer l’expansion de l’univers créé par l’auteur, lequel était déjà conséquent. Cette fois-ci ce n’est pas au travers des différents monde que l’univers se développe, mais simplement autour du Londres Rouge, capitale de l’empire de Vares. On découvre ainsi d’autres lieux au sein de l’empire et on en apprend plus sur les empires voisins, leurs coutumes et surtout leurs relations avec la magie.

La magie qui est d’ailleurs au centre de l’histoire puisque le fil rouge de ce second tome sont les « Jeux des Éléments » organisés à Londres. Sorte de croisement entre les jeux olympiques et le tournoi des trois sorciers dans Harry Potter, ces jeux voient s’affronter 36 magiciens, 12 par empires, dans un tournoi magique. En lisant à propos des jeux dans le résumé j’étais ravie, car comme je l’ai déjà dit le système magique est très complexe et intéressant à lire… j’avais hâte ! Mais j’ai du ronger mon frein car les jeux ne commencent pas à proprement parler avant la seconde moitié du livre.

On en arrive donc à mon seul reproche concernant cette suite: la première partie traîne en longueur. On retrouve nos personnages quatre mois après la fin du premier tome et l’auteure prend le temps de nous faire comprendre en quoi les personnages ont évolué et met doucement en place les différentes pièces du puzzle qui se forme dans la seconde moitié du roman. Je comprends  la nécessité de cette mise en place mais il n’empêche qu’elle pèse sur le rythme au lancement du livre. Ceci étant dit, passé la marque des 300 pages, je ne pouvais plus poser le bouquin: toutes les lignes narratives se rejoignent pour un troisième acte épique qui emporte le lecteur dans un tourbillon de retournements et d’actions.

Enfin, contrairement au premier tome, l’auteur ne nous laisse pas avec une conclusion satisfaisante… loin de là ! Au fur et à mesure que je voyais les dernières pages arriver et l’action s’emballer je savais que la fin allait me frustrer. J’avais raison. Le cliffhanger final est très bien amené et réussi parfaitement son rôle: je veux la suite !

En conclusion, je continue à penser que A Darker Shade of Magic est une fabuleuse série que je recommande fortement aux amateurs de fantasy !

Ma note: 4/5


Le point VO/VF: Au dernière nouvelle, la série n’est toujours pas disponible en VF.. ce qui est bien dommage. C’est d’autant plus regrettable qu’elle n’est pas vraiment accessible pour un novice de la lecture VO.

Bonnes Lectures,

Gaëlle

2 commentaires sur “A Gathering of Shadows (ADSOM #2), par V.E. Schwab.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *