A Court of Mist and Fury (ACOTAR #2), par Sarah J. Maas

A Court of Mist And Fury (ACOMAF) - Le Book CornerA Court of Mist and Fury, suite de A Court of Thorns and Roses, est sorti ce 3 Mai en VO et aillant eu la chance de le recevoir avant l’heure je l’ai d’ores et déjà dévoré. Le moins qu’on puisse dire c’est que ce livre a dépassé toute mes attentes et que l’attente pour le troisième et ultime tome va être longue… très longue. 

Genre: Fantasy / Retelling / New Adult
Résumé (tome 1): Lorsque Feyre, une jeune chasseuse de dix neuf ans tue un loup dans les bois, une créature bestiale débarque pour réclamer qu’elle paye pour son crime. Amenée de force dans un pays dangereux plein de magie et de légendes, Feyre découvre que son ravisseur n’est pas un animal mais Tamlin, un Fae – des créatures létales et immortelles qui jadis régnaient sur le monde. 

Ce que j’en ai pensé: Après avoir fini ACOMAF, qui fait tout de même 620 pages, je ne pense qu’à une chose: j’en veux plus ! Si vous suivez le blog depuis un moment, vous savez forcément mon amour pour Sarah J. Maas et ses livres. Jusque là, même si j’avais adoré ACOTAR, la série Throne of Glass restait largement au dessus pour moi. Mais désormais je suis bien obligée d’admettre que les deux séries sont absolument fabuleuses et je pense que Sarah J. Maas ne peut pas faire de mauvais livres.
Les quelques minimes reproches que je pouvais faire sur le premier tome ont complètement disparu dans celui-ci. Ainsi l’un de mes problèmes avec le premier tome (et j’insiste encore une fois, ce n’était pas un gros problème du tout) était que je n’aimais pas Feyre autant que j’aime Celeana (de Throne of Glass), et cela malgré un point de vu à la première personne, plus personnel. Mais dans ACOMAF Feyre est devenu l’un de mes personnages féminins préférés, toutes séries confondues. En effet, suite à ce qui se passe à la fin de premier tome (et que je ne révélerai pas puisque les spoilers c’est le mal), Feyre n’est plus du tout la même personne dans ce second tome et elle a l’un des plus beaux développements de personnages que j’ai pu lire. Elle devient sévèrement bad-ass et les scènes d’action dans ce tome sont purement épiques.   
Ce que j’ai le plus aimé dans ce livre c’est que Maas continue de construire un univers de plus en plus complexe et mystérieux, tout en enchaînant les retournements de situations, les moments de pure tension et les scènes magnifiques pleines d’amour et d’amitié. On ne voit pas les 620 pages passer et là où le premier tome avait quelques longueurs ce n’est pas du tout le cas avec ce second livre. Je pensais savoir dans quel sens l’histoire ce dirigeait à la fin de ACOTAR, je me trompais fortement ! Il y a tellemnt de chose que je n’ai pas vu venir dans ce tome, et dans les 100 dernières pages les évènements s’enchainent à un rythme effréné, à coup de retournements de situation et de révélations qui m’ont laissé sur le carreau. 
Maas à cette capacité à mettre en place pleins de petits éléments qui semblent insignifiants dans un premier temps mais sur lesquels elle revient plus tard, lorsqu’on s’y attend le moins, pour complètement nous retourner le cerveau. Je sais désormais que dans ses livres rien n’est fait au hasard, ce qui m’amène à spéculer sur absolument tout et j’adore ça. J’ai déjà pleins de théories et de souhaits pour le troisitumblr_o2mqkxbyTH1sjsbvyo1_1280ème et ultime tome. J’espère notamment que le changement dans le style d’écriture que l’on observe dans les dix dernières pages de ACOMAF sera conservé pour la suite (je sais bien que cette phrase est assez vague mais je vis dans la peur de vous spoiler).
Enfin, je suis bien obligé de parler un peu de tout les nouveaux personnages que l’on rencontre dans ce tome et de mon amour pour eux. Mor est probablement ma préférée, elle est fabuleuse et hilarante et son histoire est bouleversante. C’est d’ailleurs le cas pour toute cette nouvelle famille de personnages, ils ont tous un passé excessivement douloureux et se sont reconstruit ensemble. Surtout, ils sont capables de mettre le monde à feu et à sang pour se protéger les uns les autres et sauver ce qui leur est cher. Quand à Rhysand, qui me laissait un peu perplexe et confuse dans ACOTAR après avoir fini ACOMAF je ne peux dire qu’une chose: je l’aime. Il m’a émue pendant ma lecture, il m’a fait rire et pleurer et tout ce que j’espère c’est que Sarah lui donnera la fin heureuse qu’il mérite. 
La fin justement, ce sera en Mai prochain puisque A Court of Thorns and Roses est une trilogie. Ce sera également la première conclusion d’une série pour Maas. Mais je ne m’inquiète pas, Sarah est la reine de la Fantasy et je suis certaine qu’elle nous donnera une conclusion à la hauteur de ce sublime second tome qui est actuellement dans la course pour être mon livre préféré de 2016.
 Ma note: 5/5

Le point VO/VF: Malheureusement, ACOTAR n’est pas encore publié en français. D’après ce que j’ai pu voir sur internet les droits de traduction ont été achetés mais aucune date de sortie n’est annoncée. Si vous avez déjà un peu lu en VO vous pouvez tenter l’aventure mais je ne recommande pas du tout de commencer par ce genre de livre pour vous lancer en anglais. 
Bonnes Lectures, 
Gaëlle

6 commentaires sur “A Court of Mist and Fury (ACOTAR #2), par Sarah J. Maas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *