Des pages à l’écran: Divergente 3

081758
Il y a peu, j’ai été au cinéma pour découvrir « Divergente 3: Au Delà du Mur« , adaptation du troisième roman de la trilogie littéraire du même nom. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il ne m’a pas laissé indifférente, alors parlons-en !

Tout d’abord, histoire que les choses soient claires, je vais ici vous parler du dernier film et de celui ci uniquement. En effet je n’ai pas revu les deux premiers volets depuis leurs sorties au cinéma (ce qui est déjà un bon indicateur de mon point de vu sur ces adaptations) et je serais donc incapable de vous en parler en détails. Sachez simplement que j’avais vraiment bien aimé le premier et que le second m’a donné envie de m’arracher les yeux. Voilà. 
C’est donc presque à reculons et avec des attentes plus que basses que je suis aller voir Divergente 3. Et bien ma foi… on a tout de même évité le pire, je dirais même que c’était pas si mal. J’ai, certes, un peu grincé des dents par moment mais je n’ai pas atteint le niveau d’énervement provoqué par le deuxième film et en soit c’est déjà une victoire. Je pense que cela est en partie dû au fait que lors de mon visionnage du deuxième tome j’avais encore de grandes attentes pour cette saga au cinéma. Alors qu’en allant voir le trois je m’attendais au pire. Si je devais résumer mon expérience avec Divergente 3 je dirais que c’est un bon film de divertissement mais une adaptation médiocre. 
Pour rentrer un peu plus dans le détails, commençons par le positif. Comme depuis le début je reste ultra fan du casting qui est composé à la fois d’acteurs talentueux et qui corrspondent aux personnages comme on peut les avoir imaginé en lisant les livres. Mention spéciale à Miles Teller que j’aime énormément et qui apporte beaucoup au film, notamment en terme d’humour et de sarcasme. Les performances de Theo James et Shailene Woodley restent également impeccables. C’est peut être là le seul élément réellement fidèle au livre: les personnages et leur relations.
J’ai également beaucoup aimé les scènes d’action et plus particulièrement l’ajout de disques contrôlés par les personnages qui apportent un rythme et des plans très appréciables. En revanche c’est probablement le seul élément de l’aspect visuel ultra futuriste que j’ai apprécié. En effet, même si je m’y attendait après avoir vu le deuxième volet et les bandes annonces, cet aspect ultra futuriste, très science ficiton et voyage sur Mars ne me plait pas du tout, mais alors pas du tout. Je trouve que cela ne retranscrit pas l’ambiance des livres et à plusieurs reprises je me suis demandé si je regardais vraiment Divergente 3. 
Cela m’a particulièrement frappé durant les scènes à l’aéroport O’Hare parce que je connais cet aéroport pour y être allé plusieurs fois, et que c’est un lieu central dans le troisième livre mais là on ne le retrouve pas. Ou plutôt si on le retrouve, dans une unique scène. Et c’est peut être ça qui m’a le plus dérangé c’est qu’au beau milieu du film et en plein cœur du « Centre pour le bien être génétique » on a une scène avec un visuel correspondant à ce qu’aurait du être l’esthétique de l’intégralité du centre. Une seule scène en cohérence visuelle avec le livre et on retourne dans le futur ultra épuré et très science fiction. Ça n’a aucun sens, mais passons.
Enfin, l’élément le plus important: l’histoire, la ligne narrative. Ici j’ai des sentiments assez partagés. j’ai trouvé que l’histoire était plus respectée que lors du deuxième film mais je reste relativement perplexe. Je m’explique, j’ai la sensation que les auteurs du scénario n’ont pas lu le livre mais simplement un résumé détaillé. Alors oui, j’ai pleinement conscience que lors d’adaptation au cinéma des coupures et modifications doivent être faites et même si je le regrette je n’en tiens pas rigueur au film tant que cela ne compromet pas la cohérence de l’histoire. Pour autant je ressort du film avec l’impression qu’il me manque quelque chose.
En revanche quand j’évoquais ma perplexité devant les choix narratifs pour ce troisième opus cela concerne plutôt la suite. Sans rentrer dans les détails ni spoiler quoi que ce soit, disons simplement qu’à la fin de Divergente 3 le film a couvert 90% du troisième livre. Certes on a laissé de côté certains passages et événements mais  dans l’ensemble le plus gros y est. La seul chose qui manque c’est la conclusion, et quand je dis la conclusion je veux vraiment dire la fin, soit environ une cinquantaine de pages. Ma question est donc que vont-ils bien pouvoir faire dans le quatrième opus ? Et cela confirme bien ma première idée que la division du tome trois en deux films ne servait à rien. D’une certaine façon ce quatrième film ressemblera surement plus à un tome 4 complètement nouveau qu’au tome 3 partie deux. Mais qui sait, sans livre au quel le comparer peut être réussirais-je à vraiment apprécier ce film. Tout ce que j’espère c’est qu’un certain élément de la fin sera bien conservé et que le quatrième film fera honneur à la fin de cette  trilogie qui n’a laissé personne indifférent.

En conclusion, sans aller jusqu’à dire que j’ai aimé « Divergente 3: Au Delà du Mur », je peux sans mentir dire qu’il m’a surpris et a dépassé mes attentes. J’irai évidement voir la conclusion de cette série au cinéma et je suis sûre qu’on aura l’occasion d’en reparler. Et vous, avez-vous vu Divergente 3? Qu’en avez-vous pensé ? 

Bonnes Lectures,
Gaëlle

3 commentaires sur “Des pages à l’écran: Divergente 3

  1. Je partage en grande partie ton avis sur ce film. C’est un bon divertissement mais une adaptation ratée. J’étais carrément énervée pendant une grande partie du film face à l’évolution technologique qui, normalement, est beaucoup moins avance (pour rappel ils sont totalement choqués quand ils apprennent qu’un avion ça peut voler !!). Et puis c’est quoi ce paysage digne de Mars ?! J’ai parfois cru voir un mélange de Seul sur mars et labyrinthe. Mais l’histoire reste pas intéressante et bien racontée.
    Je partage tes craintes pour le prochain film. Qu’est-ce qu’ils vont bien pouvoir raconter ? J’espère qu’ils garderont au moins la fin tel quel est.

    1. On est d’accord… L’évolution technologique et les visuels ne sont pas du tout cohérents !
      Ce qui était intéressant c’est que j’ai vu le film avec mon père et ma sœur, qui n’ont jamais lu les livres, et clairement nos opinions du film étaient différentes! Mon problème avec ce film, c’est typiquement un problème de lectrice 🙂

      1. Oui totalement ^^ J’y suis allé avec une amie qui n’avait pas lu le livre et qui a bien aimé et avec une amie qui avait aussi lu le livre et qui a comme moi pété des câbles à certains moments. C’était d’ailleurs assez drôle à voir ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *