Tales From The Shadowhunter Academy, par Cassandra Clare

IMG_3813

Aujourd’hui on va parler Chasseurs d’Ombres, faeries, vampires et autres loups garous… On va parler des romans de Cassandra Clare. Et plus particulièrement de sa dernier collection de nouvelles. 

Attention, si vous n’avez pas lu The Mortal Instruments et The Infernal Devices (Les Origines en VF) je vous invite à ne pas continuer plus loin sur cet article. Car si je ne compte pas spoiler ce qui ce passe dans les nouvelles, il est impossible de faire cette revue sans spoiler les deux séries qui les précèdent. C’est bien simple, rien que le concept pour ces nouvelles, ce sur quoi elles se concentrent, est un énorme spoiler pour la fin de TMI. Vous voilà prévenus. Enfin, si ce n’est pas déjà fait, je vous invite très fortement à lire ces séries qui sont magnifiques (et disponible en VF chez PKJ) et qui ne sont que le début car Cassandra n’en a pas fini avec les Shadowhunters.

Genre:  Urban Fantasy/ Young Adult
Résumé (traduit de la VO) : Simon Lewis a été humain et vampire, et maintenant il va devenir une Chasseur d’Ombres. Les évènements de La Cité Du Feu Sacré l’ont laissé sans souvenir et Simon n’est pas sur de savoir qui il est désormais. Alors lorsque l’Academie des Chasseurs d’Ombres rouvre ses portes, Simon se lance dans ce nouveau monde, bien déterminé à se retrouver. Qui qu’il soit.
Suivez Simon lors de son apprentissage et découvrez l’illustre histoire de l’Académie grâce à des intervenant tels que Jace Herondale, Tessa Gray et Magnus Bane.

Ce que j’en ai pensé: En commençant la première nouvelle, je me suis rendu compte à quel point l’univers créé par Cassandra Clare m’avait manqué. J’avais certes lu les Bane Chronicles en Septembre dernier mais ce premier ensemble de nouvelles centrées autour de la vie de Magnus Bane ressemblait vraiment à ça: un ensemble de nouvelles. Attention, cela ne veut pas dire que je n’avais pas adoré ma lecture, au contraire, mais simplement que je n’avais pas lu un vrai roman de Cassandra Clare depuis très (trop) longtemps. 
Vous me direz Tales From The Shadowhunter Academy, ou TFSA pour aller plus vite, est aussi un recueil de nouvelles. Et je vous dirai oui mais non, car c’est tellement plus que ça. TFSA, contrairement aux Bane Chronicles, m’a vraiment paru être un roman à part entière: pas vraiment un septième tome de TMI mais plutôt le premier, et unique, tome d’une série sur Simon et l’Académie.
Si vous avez aimé les deux premières séries qui forment les Shadowhunters Chronicles et que vous comptez lire les deux suivantes, à savoir The Dark Artifices (TDA) et The Last Hours (TLH), vous ne pouvez pas passez à côté de TFSA. En effet, en utilisant le prétexte de Simon et sa présence à l’Académie Cassandra Clare nous donne beaucoup plus. Elle nous donne à la fois un épilogue pour The Mortal Instruments (TMI) et The Infernal Devices (TID) et un prologue pour TDA et TLH. Oui, rien que ça ! Bref, vous l’aurez compris je ne suis qu’amour pour Cassandra Clare et ses livres et ce n’est pas pour rien qu’elle est l’une de mes auteurs préférés au monde. 
Attention la suite est légèrement spoilante… mais pas trop, promis !
Welcome To Shadowhunter Academy: 4.5/5 ♦ Dans cette première nouvelle on découvre Simon et les autres élèves de l’Académie. On comprend vite que la vie à l’Académie ne va pas être simple tous les jours pour notre Simon et surtout on comprends beaucoup mieux les conséquences de ce qui lui est arrivé dans le dernier tome de TMI. Et pour les fan de Sizzy, une scène a particulier est juste parfaite !
The Lost Herondale: 4/5 ♦ Dans cette nouvelle on découvre l’histoire de Tobias Herondale, qui a vécu au 19eme siècle. On apprend également quel est le plus grand crime qu’un Chasseur D’ombre puisse commettre et quelles en sont les conséquences: Sed lex dura lex. « The Law is hard, but it is the Law. ». Mais on apprend surtout qu’il y a parfois plusieurs versions, plusieurs facettes d’une histoire. On apprend beaucoup au cours de cette nouvelle et comme rien de ce que Cassie fait n’est innocent, j’espère bien que tout ce qu’on apprend ici jouera un rôle plus tard, peut être durant la série The Wicked Powers, qui ne verra pas le jour avant plusieurs années. 
The Whitechapel Fiend: 5/5 ♦ Dans cette nouvelle Tessa Gray intervient lors d’un cours d’histoire et explique comment l’histoire des Chasseurs d’Ombres et celle des humains se croisent souvent. Elle nous fait ainsi découvrir la vrai histoire de Jack L’Éventreur. Mais surtout elle nous raconte sa vie après la fin de Clockwork Princess, sa vie de Chasseuse d’Ombres à l’époque Victorian et sa vie avec Will Herondale (♥). On retrouve également Jace, qui m’avait lui aussi manqué, et j’adore voir sa nouvelle relation avec ce nouveau Simon. Cette nouvelle était pour moi de l’émotion à l’état pur et il est possible que j’ai versé ma petite larme car Clockwork Princess est mon livre préféré de tout les temps et que Will, Tessa et Jem sont mes bébés. 
Nothing But Shadow: 5/5 ♦  Dans Nothing But Shadow Simon découvre l’histoire de James Herondale, fils de Will et Tessa et personnage principal de la futur trilogie The Last Hours, à l’Académie. J’avais déjà très envie de lire TLH mais maintenant j’ai plus que hâte, je compte les mois avant la sortie du premier tome Chains of Gold. Jamie est un personnage très très attachant, absolument fascinant et qui n’a pas la vie facile. Cette nouvelle revient également sur le gros problème de discrimination au sein des Chasseurs d’Ombres et leur complexe de supériorité. C’est peut-être ma nouvelle préféré des dix. 
The Evil We Love: 4.5/5 ♦ « Le mal commence toujours quelque part ». Lors de sa visite à l’Académie, l’Inquisiteur Lightwood tente d’expliquer aux jeunes Chasseurs d’Ombre les dangers de suivre aveuglement un leader charismatiques comme il a lui même pu le faire à l’époque de Valentin. On revient donc sur les premier jours du Cercle, sa formation et sur les choix pris par le jeune Robert Lightwood. Robert est un personnage que l’on connait finalement assez peu et que je n’aimais pas particulièrement mais je dois dire que dans cette nouvelle il se révèle être plus complexe qu’il n’y parait. Enfin, j’ai aimé voir sa confrontation avec Izzy car c’est quelque chose que je voulais voir dans La Cité du Feu Sacré. Izzy qui est d’ailleurs merveilleuse dans cette nouvelle.
Pale Kings and Princes: 4/5 ♦ Cette nouvelle fait partie, pour moi, de celle qu’il faut absolument lire avant de ce jeter sur Lady Midnight car elle donne vraiment plus d’information sur la famille Blackthorn et les faeries. On continue également de voir à quel point les Chasseurs d’Ombres détestent ces dernières et comment ils maltraitent Helen Blackthron, fille d’un Chassuer d’Ombre et d’une Faerie. Helen est d’ailleurs un personnage qui m’émeut beaucoup et que j’ai hâte de retrouver dans TDA. 
Bitter of Tongue: 4.5/5 ♦ Simon, où le roi du kidnapping ! Après s’être fait enfermé par des Chasseurs d’Ombres et des vampires, le voilà prisonnier d’une faerie. L’occasion pour Cassandra Clare de nous réintroduire au personnage de Mark Blackthorn, le frère d’Helen, qui fait partie de la Wild Hunt. Et la fin de cette nouvelle m’a vraiment fait passé par tout les sentiments face à Julian Blackthorn qui se montre fort malgré sa détresse… Je sais déjà que je vais l’aimé de tout mon coeur dans Lady Midnight. 
The Fiery Trial: 4.75/5 ♦ Le début de cette nouvelle est assez étrange et on se demande bien ce qu’il se passe. Mais Jem est là, et Magnus aussi donc je suis heureuse. C’est surtout la deuxième partie de cette nouvelle que j’ai adoré car elle nous montre la cérémonie pour devenir Parabataï, chose que je voulais voir depuis un moment déjà, et surtout parce qu’elle met énormément de chose en place pour Lady Midnight. En effet c’est à la cérémonie de Julian et Emma que nous assistons et le moins qu’on puisse dire c’est que Julian n’a pas l’air très sur de lui… Bref c’était beau ! 
Born to Endless Night: 5/5 ♦ Je n’ai qu’un mot pour cette nouvelle: MALEC ♥ Malec qui accueil un bébé sorcier abandonner sur les marches de l’Académie. Mais qu’est ce que j’aime ce couple ! Cette nouvelle était magnifique car non seulement, elle apporte beaucoup sur l’évolution de la relation entre Magnus et Alec, mais elle montre aussi l’évolution de personnages tels que Maryse ou Robert qui accepte sans la moindre question qu’un bébé sorcier rejoigne leur famille, et qui l’aime immédiatement sans condition. Il est loin le temps du cercle. Enfin je ne vous raconte pas mon niveau émotionnel face au nom choisi pour cet enfant et face à Simon qui fini enfin par accepter qui il est désormais, à l’aube de sa transformation en chasseur d’ombre. 
Angels Twice Descending: 5/5 ♦ Pour finir cette série de nouvelles, Cassandra fait ce qu’elle fait de mieux, elle nous brise le cœur, pour le recoller et le briser à nouveau. J’était en larme en lisant cette dernière nouvelle, et j’avais tellement d’émotions différentes et contradictoires.. C’était du grand Cassandra Clare et une superbe conclusion. 
Ma note (globale) : 4.75/5

Le point VO/VF: Je  ne sais pas du tout si Pocket Jeunesse compte publié ce recueil de nouvelles un jour, c’est peu probable puiqu’ils n’ont jamais publiés les Bane Chronicles. Celles-ci restent cependant disponible en VF sous format e-book. On peu donc supposer que TFSA finira par sortir en français sous le même format. Côté VO, les nouvelles sont sorties une par une en e-book également mais seront mise sous forme physique en Novembre, comme ça avait été le cas avec les Bane Chronicles. Enfin si vous avez déjà, un peu, lu en VO les livres de Cassandra Clare sont relativement accessible mais sachez que les version VF sont très bonnes tant du côté de la traduction que de l’édition. 
Bonnes Lectures,
Gaëlle

5 commentaires sur “Tales From The Shadowhunter Academy, par Cassandra Clare

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *