The Darkest Minds, par Alexandra Bracken

The Darkest Minds

Ce mois-ci je m’attaque enfin à la trilogie The Darkest Mind dont j’ai beaucoup entendu parler, que je voulais lire depuis un moment et que le Papa Noël m’a gentiment apporté ! Voici donc ce que j’ai pensé du premier tome. 

Genre:  Science fiction / Dystopie / Young Adult
Résumé (VO): When Ruby woke up on her tenth birthday, something about her had changed. Something frightening enough to make her parents lock her in the garage and call the police. Something that got her sent to Thurmond, a brutal government “rehabilitation camp.” She might have survived the mysterious disease that had killed most of America’s children, but she and the others emerged with something far worse: frightening abilities they could not control.

Ce que j’en ai pensé: J’ai eu une expérience de lecture assez particulière avec ce livre: dans un premier temps j’ai eu l’impression de ne pas l’aimer, de ne pas accrocher mais maintenant que je l’ai terminé je n’arrête pas de repenser à l’histoire et j’ai vraiment envie de continuer la trilogie. En effet j’ai vraiment eu du mal à entrer dans le livre au départ: je n’accrochais ni à l’histoire, ni aux personnages et je lisais par fragments. Mais je crois que le problème venait principalement de moi et pas nécessairement du livre. Je pense qu’au moment de me lancer dans la lecture de ce livre j’étais trop occupé avec d’autre choses qu’il s’agisse du boulot ou simplement des séries TV pour vraiment me plonger dans ce livre. Je regrette vraiment de ne pas l’avoir fait car quand je me suis vraiment investie dedans et que j’ai lu la deuxième moitié, sois plus de 250 pages, en une journée j’ai vraiment adoré ma lecture !
D’abord j’ai vraiment apprécié le concept, qui est pour résumé le suivant: suite à une épidémie qui a tué une grande partie des enfants aux Etats-Unis, les survivants développent des pouvoirs et le gouvernement les entassent dans des « camps de réhabilitations » où ceux considérés comme les plus dangereux sont tués. Les jeunes sont classés en fonction de leurs capacités: les verts ont une intelligence exceptionnelle, les bleus sont télékinésiques, les jaunes maîtrisent l’électricité et les rouges le feu. Enfin les oranges, les plus rares et les plus craints ont des pouvoirs de télépathie et peuvent contrôler les esprits.
Il faut savoir qu’il s’agit du premier roman publié par Alexandra Bracken et, sachant cela, j’ai été très agréablement surprise par son style d’écriture et la fluidité de son histoire. Le roman n’est pas linéaire et les pièces de l’histoire s’ajoutent petit à petit comme un puzzle que le lecteur doit comprendre. Les personnages sont très attachants et très réalistes et l’évolution de Ruby est magnifique. On rencontre au départ une petite fille de 10 ans effrayé et faible et à la fin de ce premier tome c’est une jeune femme forte et prête à tout pour survivre et protéger ceux qu’elle aime.
Quand à l’histoire, on distingue très facilement une structure classique en trois actes mais Bracken arrive tout de même à nous surprendre. Je pensais savoir comment ce premier tome se terminerait mais j’avais vraiment tord et les cinquante dernières pages m’ont mis une claque. C’est sûrement pour cela que je n’arrête pas de penser à ce livre depuis que je l’ai terminé la semaine dernière. En tout cas une chose est sûre, je lirai très vite la suite !
 Ma note: 4/5

Le point VO/VF: La trilogie est intégralement disponible en VF chez les éditions La Martinière Jeunesse. Je dois bien avouée que je ne suis pas du tout fan de leur choix pour les couvertures et même les titres (cf. Les Insoumis). J’ai également choisi de ne pas utiliser leur résumé qui spoile la quasi totalité du tome. Cependant, il est appréciable que cette trilogie soit disponible en français car elle n’est pas très accessible pour un lecteur peu habitué à la VO.
Bonnes Lectures, 
Gaëlle

7 commentaires sur “The Darkest Minds, par Alexandra Bracken

    1. Oui ça arrive mais c’est assez frustrant 🙂
      C’est une série qui a beaucoup fait parler en VO mais très peu en VF ce qui est dommage.
      Merci de ton passage sur le blog 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *