Felicity Atcock #1 & #2, par Sophie Jomain

Résumé (tome 1): « J’ai vraiment pas de bol, il aura suffit d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de s’enterrer dans mon jardin, sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et… ennuyeuse à mourir. »
Sauf qu’en voulant éloigner les ennuis, il arrive qu’on en attire d’autres… à plumes.

Genre:  Urban fantasy / New Adult


Ce que j’en ai pensé: De façon général j’ai beaucoup aimé le lancement de cette nouvelle série mais je dois bien admettre que le premier tome- Les Anges Mordent Aussi- était un peu en dessous de mes attentes. Il faut dire aussi que mes attentes étaient conséquentes. J’avais en effet découvert Sophie Jomain en lisant Les Etoiles de Noss Head et j’avais vraiment adoré cette série d’urban fantasy Young Adult, le tome trois est même dans mes favoris de l’année 2015. Dès le début de ma lecture j’ai pu constater qu’il s’agissait bien de New Adult avec des personnages donc plus âgés mais j’ai immédiatement retrouvé ce que j’aimais dans le style de Jomain: des personnages charismatiques, drôles et séduisants, du sarcasme et de l’humour parfaitement maîtrisés et un contexte actuel plein de références à la pop culture. Et pourtant il me manquait un petit quelque chose pour vraiment accrocher à la lecture. En me plongeant dans Les Anges Ont La Dent Dure, le second tome, j’ai tout de suite compris ce qui m’avait manqué dans le premier : une histoire vraiment prenante et intrigante. De plus dans le second tome on en découvre enfin un peu plus sur les personnages, ce qui apporte beaucoup à l’histoire. Là ou le premier tome m’avait un peu laissé sur ma faim le deuxième était vraiment à la hauteur de mes attentes.

Cette capacité de sortie des clichés de la « chick lit » (littérature romantique pour femmes) en créant une intrigue digne de ce nom c’est justement ce que j’avais aimé dans la première série de Jomain. C’est en cela que, pour moi, Sophie Jomain est la Jennifer L. Armentrout française (et quand on connaît mon amour pour la série Lux ce n’est pas peu dire !). Si je compare ces deux auteures c’est particulièrement pour leur maîtrise de l’intrigue et de l’univers qu’elles ont créé. Dans un premier temps on pense avoir affaire à une lecture un peu simple, et au fil des pages on découvre un univers bien plus complexe qu’il n’y parait, une histoire pleine en rebondissements et révélations et des personnages pleins de secrets.

Les personnages justement, parlons en ! Felicity c’est la nana bien dans ses pompes, drôle et absolument adorable. L’histoire est racontée de son point de vu et je dois dire qu’être dans sa tête est très agréable et fun. J’ai tout de suite accroché avec son personnage et son humour. Je retiendrai particulièrement cette phrase magique extraite du tome deux : « Je me serais sentie comme un grain de beauté sur les fesses d’un cochon. Pas à ma place. » J’ai également rapidement aimé Terrence, l’un des deux personnages masculins, son côté un peu macho mais parfois très doux marche parfaitement et sa relation avec Felicity est très intéressante. Mais à ce point dans ma lecture de la série, c’est à dire à la fin du tome deux, mon chouchou c’est Stanislas ♥ . Je n’ai pas trop aimé ce personnage dans le premier tome mais au fur et à mesure de ma lecture du second tome j’ai commencé à le découvrir et j’ai fini par m’attacher à Stan. J’espère vraiment continuer de le découvrir durant le reste des livres.

Enfin, même si la fin du second tome était très prévisible elle promet de belle choses pour la suite que je vais attaquer de ce pas !

Ma note: ♦ Tome 1: 3.5/5      ♦ Tome 2: 4.5/5


Le point VO/VF: Comme je le disais plus haut, Sophie Jomain est une auteure française. Elle est publiée chez les éditions Rebelle et vous pourrez également retrouver une grande partie de ses livres chez France Loisirs. C’est d’ailleurs chez France Loisirs que j’ai acheté Les cinq tomes des Etoiles de Noss Head ainsi que les deux intégrales de Felicity Atcock pour la simple et bonne raison que leur couvertures sont à mourir !

Bonnes Lectures,

Gaëlle

2 commentaires sur “Felicity Atcock #1 & #2, par Sophie Jomain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *