Phobos² (Phobos #2), par Victor Dixen

Après ma découverte très réussie de Phobos en Décembre dernier, j’ai commencé l’année 2016 avec Phobos², et j’ai a-do-ré ! 

Genre:  Science Fiction / Young Adult

Résumé (tome 1): Six prétendantes. Six prétendants. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils veulent marquer l’histoire avec un grand H.
Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.
Elle veut trouver l’amour avec un grand A.
Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour…
Même si le rêve tourne au cauchemar, il est trop tard pour le regretter.


Ce que j’en ai pensé: C’est officiel, l’année de lecture commence bien ! En effet, Phobos² est mon premier coup de cœur de l’année. J’ai retrouvé dans ce second tome tout ce que j’avais aimé à la lecture du premier, en mieux. Tout comme dans le tome un, l’intrigue est incroyable et très prenante. Arrivée dans les 150 dernières pages, je ne pouvais plus lâcher le livre et la dernière révélation m’a vraiment prise par surprise. Ce livre, et particulièrement sa fin, fut une véritable claque.

Comme lors que la lecture du premier tome, j’ai aimé le style d’écriture: les effets de champs et contre champs permettent d’alterner les points de vu avec succès. Ils mettent réellement le lecteur dans la position d’un téléspectateur face à cette télé réalité excessivement addictive. Dixen pousse même le détail jusqu’à la « diffusion » de publicités tournées par les candidats avant leur départ pour l’espace. Ces coupures pubs ne plairont peut être pas à tout le monde mais je les ai trouvées particulièrement pertinentes. Elle montrent réellement l’envers du décor, et la course à l’argent sur le dos des candidats sans parler du ridicule des publicités que nous connaissons tous.

Lors de ma lecture du premier tome je reprochais au style d’écriture de freiner ma rencontre avec les personnages et je disais avoir eu un peu de mal à m’attacher à eux, dans ce second tome ce problème a complètement disparu pour moi. Non seulement j’ai réussi à m’attacher à Léonor et à tous les autres candidats (j’adore Kelly !) mais je me suis également attachée aux personnages plus secondaires comme la serveuse de la vallée de la mort. 

En conclusion j’ai adoré Phobos² et je suis bien obligé d’admettre que Victor Dixen a un sacré talent pour laisser ses lecteurs dans l’attente du prochain tome ! En espérant que ce dernier soi pour bientôt !

Ma note: 5/5


Le point VO/VF: Comme je le disais lors de ma revue de Phobos, premier du nom, Victor Dixen est un auteur francophone, publié chez Robert Laffont, sous la collection R. Aucun problème de langue pour nous donc, et surtout aucune excuse pour ne pas se lancer dans cette lecture !

Bonnes Lectures,

Gaëlle

5 commentaires sur “Phobos² (Phobos #2), par Victor Dixen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *