Des pages à l’écran: Hunger Games

La semaine dernière j’ai pu découvrir le quatrième et dernier film Hunger Games qui conclut donc au cinéma cette adaptation de la trilogie de Suzanne Collins. C’est pour moi l’occasion de revenir sur cette série littéraire que j’aime énormément ainsi que sur l’intégralité de son adaptation cinématographique.

Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de revenir sur les grandes lignes de l’histoire, si vous ne connaissez pas déjà, Wikipédia fait ça très bien. Mais, sachez qu’Hunger Games c’est la série qui m’a fait découvrir et aimé le genre de la dystopie, et c’est une série littéraire que j’avais entièrement lu avant sa sortie sur le grand écran. Autant dire que j’attendais beaucoup de l’adaptation au cinéma de la trilogie. Et je n’ai jamais été déçue.

Après avoir vu nombreuses de mes lectures adaptées, avec plus ou moins de succès, l’adaptation du premier volet fut une très très bonne surprise. J’avais été emballée par le casting, par la fidélité de l’adaptation, par l’ambiance sombre qui ressortait à l’écran et même par la bande son ! Par la suite, le second film était également un succès à mes yeux et est probablement mon volet préféré, tant à l’écrit qu’à l’écran.

Arrive ensuite le troisième volet, pour lequel j’étais assez septique. En effet, le troisième tome est de loin celui que j’apprécie le moins dans la trilogie, notamment car la première moitié est très longue et assez plate. Alors à l’idée de voir ce dernier tome, que je trouvais un peu faible, couper en deux j’avais de grands doutes. Mais les scénaristes ont réussi le tour de force de me faire aimer le film (La Révolte Partie 1) bien plus que le roman. Enfin, le quatrième film sorti mercredi dernier a, pour moi, très joliment clôturé la série sur grand écran. Je regrette seulement quelques longueurs sur la dernière demi-heure du film, qui sont pour moi la conséquence de cette fameuse coupure en deux du final qu’Hollywood aime tant.

Je le disais plus haut, coté adaptation de roman sur le grand écran on a du bon, même du très bon, et aussi du très décevant. Pour moi si Hunger Games fait partie du haut du panier c’est avant tout grâce au scénario. Car les auteurs sont restés fidèles à l’oeuvre original mais ont également pris des libertés qui apportent plus à l’histoire. Là où le lecteur est « limité » au point de vu de Katniss, le spectateur voit l’envers du décor. L’histoire n’en est que plus intéressante. De la même façon, en nous montrant la révolution dans le troisième film, ils améliorent le segment de la trilogie le moins réussi. Enfin, sur ce dernier film, certain reprocheront peut être le manque d’émotions lors du décès de certains personnages. Mais dans les romans ces décès sont tout aussi rapides et le lecteur n’a pas le temps de s’attarder sur les morts. Je pense que c’est là un choix de l’auteur, et je trouve important qu’il ai été respecté.  

En conclusion, Hunger Games c’est une trilogie littéraire fabuleuse dont l’adaptation cinématographique est à la hauteur. J’aime autant les films que les livres, car ils se complètent parfaitement l’un l’autre. Un cas rare qui donne de l’espoir pour de futur adaptation !

Bonnes Lectures,

Gaëlle

2 commentaires sur “Des pages à l’écran: Hunger Games

  1. Hello, je suis totalement d’accord avec toi!
    Hunger Games est une de mes saga préférées, j’ai commencé à les lire après avoir vu le premier film au cinéma. Je trouve que les films sont plutôt fidèles à l’adaptation ce qui est assez rare quand un univers est si « original ». J’ai été tellement déçue à la fin du deuxième tome que j’ai aussi moins aimé le troisième. Par contre quand je lisais le livre j’étais totalement Team Gale, mais j’avoue que dans les films ils ont réussi à me faire préférer Peeta :O

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *